Drogue : La consommation s’intensifie dans les « grins » à Bamako

1

La lutte contre les produits stupéfiants constitue un problème crucial dans notre capitale où l’on constate la montée en puissance de la consommation de plus en plus chez les jeunes dans les « grins ».

Cependant, il faut noter que cette situation concerne presque tous les quartiers de Bamako et ses environnants immédiats. Les parents ont-ils démissionné concernant l’éducation des enfants ? De source policière, il y a quelques mois la situation sécurité est davantage calme depuis le début des patrouilles mixtes de grandes envergures mais la consommation de la drogue et le cannabis (la chambre indienne) demeure une préoccupation majeure des forces de l’ordre et de sécurité.

Selon notre source, les jeunes sont de plus en plus de grands consommateurs du cannabis et de drogue dans les « grins » sous la protection des parents. « Au cours des patrouilles, nous allons dans les « grins » pour faire des fouilles systématiques des jeunes et beaucoup de jeunes sont appréhendés et interpellés en possession des produits stupéfiants (cannabis) mais les parents interviennent toujours pour les faire libérer. », a regretté notre source.

Moussa Dagnoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Victor Hugo disait: «Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons».
    La dégradation du système éducatif au Mali a eu pour conséquence une société malsaine.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here