Instruments juridiques des enfants : La présidente du PNE rompt le silence

0

Les instruments juridiques des enfants sont des documents écrits qui régissent tous les droits favorables aux enfants. Cependant, leur application au Mali n’est pas tout à fait effective. D’où le cri de cœur de la jeune Melle Sangaré, la présidente du Parlement national des enfants (PNE).

 Au Mali il existe plusieurs instruments juridiques pour les enfants comme que la Convention relative aux droits de l’enfant, la Charte africaine des droits de l’enfant, le Système africain de protection de droit de l’enfant, le code de la protection des enfants, etc. Cependant, d’après les constats, le Mali travaille en général avec la Convention relative aux Droit de l’enfant (CDE) qui est universelle.

Cependant, à en croire la patronne du Parlement national des enfants du Mali, cela n’est pas tout à fait d’actualité dans notre pays. Malgré l’engagement sans faille de certaines ONG dans la lutte contre la non application des instruments juridiques des enfants, jusqu’à présent, l’échec est total. Cela est dû à plusieurs causes, notamment le fait que certains de mes chers camarades enfants ne connaissent pas les instruments juridiques et le poids des cultures maliennes. Pourtant, l’aboutissement de cette lutte peut bien nous aider à vivre dans la paix et dans la sécurité. Tout en nous permettant de pouvoir nous épanouir, a-t-elle dit.

Elle citera à titre d’exemple le mariage précoce des enfants et la méconnaissance des instruments juridiques par les parents. Elle a lancé un appel aux autorités pour des efforts supplémentaires pour un meilleur avenir de l’ensemble des enfants.

Abdoul Karim Hadji Sangaré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER