Election présidentielle de 2018 : Le prêcheur Chouala Bayaya Haidara déjà en campagne contre IBK

8

La contestation du projet de révision constitutionnelle au Mali est en train de prendre d’autres dimensions. Elle est en train de se transformer en règlement de compte pour certaines personnes vis-à-vis du président de la République Ibrahim Boubacar Keita.  C’est le cas du  jeune prêcheur Chouala Bayaya Haidara qui, dans un prêche à l’occasion de la fête de Ramadan, invitait ses adeptes à ne pas voter pour IBK en 2018.

Ce coup de colère du jeune prêcheur ChoualaBayayaHaidara intervient après la décision prises par les autorités de retirer de chez lui, les forces de sécurité chargées d’assurer sa sécurité. Cela est arrivé selon ses explications, après qu’il ait participé à la marche du 17 juin dernier contre le projet de révision constitutionnelle en cours au Mali.

Selon Chouala Bayaya Haidara, ce n’est pas lui qui avait demandé la présence des policiers à son domicile. Mais c’était suite à une menace de mort qu’il avait reçue. Une menace après laquelle explique-t-il, il est allé voir les autorités dont le premier responsable du Groupement Mobile de Sécurité (GMS) de la police nationale. D’après lui, c’est ce dernier qui a décidé de mettre des agents du GMS à sa disposition en contrepartie d’un payement mensuel de la somme de 150.000FCFA.

A en croire le jeune prêcheur, lorsqu’il informa le Directeur Général de la Police Nationale de la situation, ce dernier lui a fait savoir que ce service était plutôt gratuit. Et il décida d’affecter des agents à son domicile pour assurer sa sécurité jusqu’à sa participation à la marche contre le projet de révision constitutionnelle le 17 juin dernier.

Suite à cette décision des autorités dit-il, il a bénéficié d’une grande solidarité de la part de plusieurs personnes dont des policiers qui sont venus lui exprimer leur solidarité. Tout comme des jeunes de son quartier qui ont proposé de lui apporter leur aide ainsi que plusieurs personnalités du pays. Pour lui, cet acte du gouvernement est illégal au motif que la décision de retrait des policiers a été faite un samedi et sans écrit. C’est pourquoi, il s’en est pris ouverte au président de la République qu’il considère comme la principale cause.

Très remonté contre le retrait des policiers de son domicile, Chouala Bayaya Haidra dira que le président IBK a été élu par les pauvres et les ignorants. Mais que ce dernier, depuis son élection, s’est transformé en premier ennemi de ces mêmes pauvres, surtout à travers l’opération Ami Kané. Selon lui, IBK ne vaut pas mieux que le mendiant qui se trouve dans la rue car ils ont les mêmes droits.

Il a profité de l’occasion pour remercier SoumailaCissé, TiebiléDramé, Master Soumi et les autres acteurs de la plateforme du Non pour  « leur patriotisme et leur solidarité ». Toujours par rapport au projet de révision constitutionnelle, il dira que la décision de report du referendum ne suffit pas, mais qu’il faut plutôt le retrait pur et simple du projet de constitution.  Comme motif, il  a déclaré que le projet de révision constitutionnelle fera d’IBK, un vrai monarque.

De la fronde contre la révision constitutionnelle au front politique

Comme pour solder des comptes avec le président IBK suite au retrait des policiers de son domicile, ChoualaBayayaHaidara est allé au-delà du projet de révision constitutionnelle. Il a demandé aux populations de faire un bloc contre IBK en 2018 afin de lui barrer la route pour un second mandat. Après avoir invité ses partisans à ne pas voter pour IBK en 2018, il s’est également attaqué au mouvement Sabati 2012 dont il a traité les membres d’opportunistes. Pour lui, plusieurs membres de ce mouvement circulent aujourd’hui dans des voitures de luxe offertes par l’actuel régime.

M.D

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. La réligion est par essence pilitique, ils ont des responsabilités morales surtout vis a vis de la societes et devant dieu. Donc croire le contraire …, le couronnement des rois jadis etait assurer par des religieux ! Mais bon laissons tous ce là, avant tout ce sont des maliens 1. Le plus bizard dans l’affaire se sont les hommes politiques qui les cherchent ! IBK n’est il pas le president le plus proche de ces religieux Haidara, Bouyé j’en passe ! Donc tu peux pas venir me demande de l’aide et me dire que j’ai pas le droit dans ta vie. Desolé si nos incapables politiques font leurs campagne sous leurs couvertures …

  2. Ni un incompetant, ni les ses putins de religieux porteurs des malettes de tous les groupuscules wahabo- salafistes de monde et qui viennent parader dans notre pays, au nom de qui? Et de quoi la majorité des maliens reste spectateurs de la prise otage de notre pays avec ses dechets humains? Au nom de quoi transformer notre pays a une sous region ou une region des wahabo- salafistes avec les malettes des pays petro dollard des monarchis BEDOINS??? Cette arabisation wahabo- salafistes avec de tel ignorant oportiniste de fin de siecle devant une majorité n’est- til pas la raison du cancer metastasé du mali de 2017?? ses predicateurs analphates maliens profiteurs de la misere humaine, tous millionnaires ne sont-ils pas entrain de nous amener vers un suicide colectif dans ce pays, et devant une majorité spectateurs de ce declin??? Devons nous continuer a leurs donner la parole concerrnant l’avenir de ce pays et concerrnant de tel sujet? Pourquoi les religieux sont ils autant present dans le sphere public dans ce pays? Que dans ce pays?

  3. Moi je veux quatre policiers devant ma porte . Les bruits de moteur de jeunes du quartier et les vols qui n’en finissent pas mette ma vie en danger. je suis docteur d’état donc une personne importante au mali qui sert avec patriotisme mon pays. Pourquoi alors un gamin comme ce petit monsieur doit bénéficier de gardes rapprochés? mon dieu mon président IBK ce petit est qui? Qu’il se taise pour le bon ce soulard prêcheur. Pour la réélection d’IBK soit tranquille on verra bien en 2018 tu va mordre la poussière. IBK est dans les mains de Dieu.

  4. chouala Bayaya tu es un homme fini. si tu rentre dans la politique tu est foutu à jamais.tu es un escroc.tu as tellement escroqué les gens ce dieu même qui va réglé ton compte le moment est venue je te donne maximum six mois.les politiciens vont te mangé. ils vont te détruire. c’est un milieu très dangereux.tu prononce tout les jours le nom de dieu pour trompé les pauvres et prend leurs argent dans le mensonge .maintenant l’heur est venue pour que tu paye tout le mal dont tu as fait au pauvre.tu n’est plus avec dieu tu est avec le Satan. tu finira mal.

  5. Et enfin on y va ca commence encore c’est ca qui est grave .C’est a Bayaya d’etre candidat s’il est vraiment au serieux .Il est citoyen comme tout autre comme ca c’est pas quelqu’un qui va mettre des forces de l’ordre a sa porte c’est gratuit il en beneficierai venant de l’Etat du Mali .
    Dans un pays serieux les chose ne se passe pas comme ca .Ca conduit a l’accroissement de milice prive en ce basant sur la securite personnelle .Nul ne peut empecher que’qu’un de dire ce qu’il entend en democratie ou de participer a ce qu’il croit est de l’interet de la Nation .
    Bayaya une fois encore les jeunes te suivent .

  6. les pintades des incompétents de gérer un pays en crise, ce Mr a plein droit de défendre ses idées comme tout le monde, si IBK et son régime à fauter, il as plein droit de les dénoncer, vous pensez que la police nationale payer par nos impôt propriétaire d’un régime? bandes incapables de réfléchir ! laissez les agents à réclamer leur droit .

  7. Dieu lui réglera son compte des imbéciles soient disant prêcheur un enfant mal éduqué

Comments are closed.