Evolution politico-institutionnelle et socio-économique du Mali d’ici à 2030 : Le diagnostic du CERM en 4 scénarios !

0

En partenariat avec la fondation Friedrich Ebert Styfung, le Centre d’Etude et de Réflexion au Mali (CERM), a organisé dans ses locaux, le samedi 14 septembre, un forum sur les 4 scénarios que constituent  ‘’ les chemins du futur’’, Scenarii Mali 2030. Il s’agit des scénarios relatifs à la crise permanente,  le Mali en marche, le redressement modeste et le chaos. Pour animer ce forum, on pouvait noter parmi les panelistes, Ramata Diaouré, Alassane Gaoukoté et Abdrahamane Maïga. Ils sont  tous membres de l’élaboration des scénarii.

A signaler que le Centre d’Etudes et de Réflexion au Mali est une association apolitique et indépendante, qui a été  créée en 2015.

Dans son intervention, Amadou Diop, membre du CERM,  a signalé que les objectifs  du Centre de Réflexion au Mali sont,  entre autres, contribuer à la réhabilitation des activités intellectuelles au Mali,  mener des réflexions sur les sujets majeurs de l’Etat malien et diffuser les fruits de ses réflexions à travers les outils de communication existants aux citoyens.

D’après lui, les scénarios sont comme des outils,  qui permettent d’appréhender  les difficultés majeures auxquelles les pays doivent faire face à court, moyen ou long terme. Ces scénarios, dit-il,  résultent de la combinaison de facteurs à la fois internes et externes.

Ensuite,  Ramata Diaouré, a expliqué la méthode par laquelle, ils ont procédé à l’élaboration de cet outil de diagnostic. Selon elle, dans le cadre de ce travail, ils ont posé un regard sur l’existant et dégager une stratégie pour analyser cet existant.

Selon elle, pour cela, il a été cherché à comprendre les déterminants de cet existant et ce  à quoi, il peut déboucher.

Par ailleurs,  les panelistes ont donné des explications sur les 4 scénarios du « les Chemins du Futur » Scénarii Mali 2030.

En ce qui concerne, le premier scénario, ils ont démontré que l’intégrité sera préservée d’ici 2030, en fond des difficultés majeures persistant sur le plan sécuritaire, politique, économique et social.

Intitulé le Mali en marche,  la présentation du 2ème scénario, a été l’occasion pour les panelistes d’estimer un Mali, d’ici 2030 en marche avec un climat social apaisé, l’autorité de l’Etat restaurée et la sécurité rétablie.

Pour le   scénario 3, il parle du  redressement modeste. Selon les panelistes, ce 3ème scénario, fait voir un Mali lentement redressé d’ici 2030, avec un Etat qui exerce difficile   son  contrôle sur tout le territoire  national. D’après les panelistes, ce 3ème scénario est aussi caractérisé par un taux modeste de développement économique procurant un minimum  de stabilité sociale.

Enfin, le  scénario 4 est celui du chaos. Pour les panelistes, ce scénario  fait voir d’ici 2030, un Mali divisé en deux ou plusieurs entités, elles-mêmes fragilisées par des risques importants d’implosion sociopolitique.

A noter que le débat s’est beaucoup accentué sur le 1er et le 4ème scénario, à savoir comment éviter de tels scénarios à notre pays. Sur la question les panelistes ont appelé  au sens de responsabilité de tous les citoyens pour une révolution idéologique.

Par Jean Joseph Konaté

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here