Fake-News : Cabale contre le Directeur général de la SE

0

Ils ont commencé encore à s’attaquer à la République en ciblant certains piliers de l’équilibre des Institutions de la transition.

La cible : le colonel Modibo Koné, Directeur général (DG) de la Sécurité d’Etat (SE). Selon une monstrueuse fake-news attribuée à une station radio internationale dont le site a été piraté, « le nord et le centre du pays auraient été interdits à l’actuel DG de la Sécurité d’Etat Modibo Koné qui serait responsable d’enlèvement et de vente à l’extérieur du pays, de plusieurs troupeaux de bétail, en complicité avec certains commerçants bien connus du pays ».

Les fautes d’orthographes commises dans la construction de cette phrase en disent long sur son caractère de fake-news. Ce n’est pas la première fois qu’on véhicule de telles fausses informations. Pourquoi réveiller ça maintenant ? Quelles sont les motivations poussant à s’attaquer à un tel pilier de la République ? Ces attaques ciblées visent à déstabiliser les Institutions de la Transition à des fins inavouées, même si l’information est mise au conditionnel. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une cabale.

Il faut que l’opinion nationale et internationale sache une fois la vérité. Le colonel Modibo Kéïta est plutôt victime de sa rigueur et sa détermination à empêcher les criminels qui torturent les paisibles populations au Centre du pays de tourner rond. Ni plus ni moins ! Depuis lors, ils ont continué à distiller au sein de l’opinion de telles informations pour ternir l’image de cet officier valeureux de l’Armée malienne.

Les auteurs de cette fake-news se couvrent de ridicule en disant que le Centre du pays serait interdit au Directeur générale de la Sécurité d’Etat. Quelle ignominie. Combien de fois, le colonel Modibo Koné qui était, jusqu’au mois de mai dernier, ministre de la Sécurité et de la Protection civile a effectué plusieurs voyages non seulement au Nord mais aussi au Centre du pays.

Il revient maintenant aux services compétents de traquer ces cybercriminels, afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice

Ali24

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here