Haut Conseil Islamique du Mali : Fin de règne pour l’influent Mahamoud DICKO

2

C’est à la faveur du Congrès extraordinaire du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), tenu les 20 et 21 avril dernier, que le Guide spirituel des Ansardine, Ousmane Cherif Madane HAIDARA a été intronisé. Ce qui marque la fin du règne de Mahamoud Dicko.

Le Hamalliste wahhabite Mahamoud Dicko, n’est plus à la tête du Haut Conseil Islamique du Mali. Il a été remplacé en fin de mission par Ousmane Cherif Madane HAIDARA, le Guide spirituel des Ansardines pour un mandat de cinq ans.

Mahamoud Dicko, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était considéré comme l’homme le plus influent de ces derniers temps. Il a fait ses preuves, en se faisant entendre, en coupant le sommeil aux autorités maliennes.  C’est d’ailleurs lui qui est à la base du départ obligatoire de Boubèye de la primature avec la complicité de son mentor, le chérif de Nioro. Décidément, ces deux hommes  étaient devenus du coup, des bêtes noires de l’ancien Premier Ministre, Soumeylou Boubeye Maiga et son Gouvernement qu’ils jugeaient  incapables de passer au peigne fin les problèmes auxquels le Mali fait face. Plus précisément, l’insécurité grandissante, particulièrement au Centre du pays ; l’éducation etc.

Par ailleurs, ces problèmes sont venus s’ajoutés à une guerre intestine qui existait depuis belle lurette entre son mentor le Cherif de Nioro et Boubeye. D’où une cabale organisée contre ce dernier qui a fini par démissionner de son poste de Premier Ministre, bien vrai que le Président tenait beaucoup à lui. En claire, Boubèye était devenu impuissant et irrésistible face à ses adversaires, le Cherif de Nioro et  Mahamoud Dicko qui  parvenaient à réussir des manifestations inédites visant à renverser leur ennemi commun. Cette démission forcée de Boubèye est une victoire pour eux. Mais quelques jours après le départ du Premier Ministre, Mahamoud Dicko, lui aussi a été remplacé par Chérif Ousmane Madane Haïdara qui dirige désormais le Haut Conseil Islamique. Est-ce un ouf de soulagement pour le pouvoir d’IKB ? Certainement pas, dans la mesure où le même Mahamoud Dicko et son mentor seraient en train de mettre en place une nouvelle plate forme en vue de mener une croisade contre le Président Ibrahim Boubacar Keita.

Adama Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Pour toi cest la fin de regne de Imam Dicko mais tu te trompes tout bon musulman ne reconnaitra ce mounafiqa cest la France et ce imcapable IBK qui l ont choisit mais cest la France qui devoilera ce faux musulman hoe. S il avait vote avec n importe qui il n allait pas garner. Cet opportuniste

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here