Imam Oumarou Diarra, la constance et la détermination

0

L’imam Oumarou Diarra n’est plus à présenter à personne. Ce ministre est un bosseur hors pair dans le gouvernement actuel.

Le ministre délégué auprès du ministre de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, de la solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, est un vrai travailleur dans l’ombre. Tous les camps de déplacés connaissent le dévouement du ministre pour le travail bien fait.

Avant sa nomination dans le gouvernement, le ministre Oumarou Diarra était l’homme le plus aimé de la commune VI. Lors des législatives sous le régime déchu, Oumarou Diarra a été élu en face de tous les moyens du régime IBK. Malheureusement, les résultats ont été falsifiés.

Aussi, de sa rentrée au M5-RFP à nos jours, aucun militant ne peut ignorer le courage et la sincérité de Oumarou Diarra.  Pour rappel, il avait été nommé au Conseil National de Transition (CNT), mais Oumarou a renoncé à ce titre car le regroupement dans lequel il se trouve qui est le M5-RFP n’avait pas été consulté convenablement par le régime de Bah N’Daw. Il a ainsi préféré ne pas trahir les autres militants du M5-RFP. Après la chute de Bah N’Daw, les militaires ont démarché le M5-RFP. C’est en ce moment que Dr.   Choguel Kokalla Maiga   a fait de lui ministre délégué auprès du ministre de la santé chargé de la solidarité…

Par ailleurs, le ministre délégué auprès du ministère de la Santé et du Développement disait ceci avec le chapelet dans sa main droite : « Le colonel Assimi Goita et le Dr. Choguel Kokalla Maiga ne sont ni arrogants, ni orgueilleux encore moins des personnalités qui font du mal ». En clair, Imam Oumarou Diarra confirme que le Président de la transition et son Premier ministre continuent d’œuvrer pour les citoyens. « Assimi et Choguel ne sont en train de faire que ce que les Maliens demandent », a-t-il confié, rappelant que le Mali n’est pas n’importe quel pays.

Abdramane Samaké

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here