Immigration : 170 Maliens en détresse rapatriés mardi de Libye

0

Le gouvernement en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Migration vient de rapatrier près de 200 maliens installés en Libye. En situation très difficile, ils sont arrivés en avion à Bamako mardi dans la nuit.

Ces Maliens qui sont au nombre de 170, ont fui la guerre en Libye. Certains d’entre eux décrivent un quotidien extrêmement difficile, à vivre car il n’y a pas de travail pour les migrants. Leurs zones d’habitation sont en état de siège. Certains d’entre eux sont installés depuis des années en dehors des grandes villes du pays alors que les moyens d’évacuations sécurisés se font de plus en plus rares. Toujours d’après les témoignages de certains rapatriés arrivés mardi dans la soirée , la situation est encore plus compliquée pour ceux qui vivent avec femmes et enfants.
Selon les autorités, environs 500 Maliens demandent à rentrer. Une fois parvenue à Bamako, la première vague de migrants en provenance de Libye a été prise en charge par la protection civile et les services du développement social et de l’économie solidaire.
Interrogé à sa décente d’avion, Mafa Diallo, le porte parole des migrants a plaidé pour l’évacuation rapide du reste des maliens qui sont pour la plupart avec femme et enfants.
« Ce que je souhaite, c’est qu’on use de tous les moyens pour ramener tout le monde. Il reste beaucoup d’autres maliens en Libye. Qu’on aille ramasser tout le monde. J’ai fait plus de huit ans en Libye donc je sais de quoi je parle. Je vous demande de mettre tous les moyens en place pour ramener les maliens de Libye. Tous les maliens pour que chacun regagne le bercail. Sinon ils sont fatigués sur place. J’étais seul, mais beaucoup d’autres sont restés avec leurs familles. Les libyens m’ont désigné comme le porte parole de l’ensemble des rapatriés. Ils nous ont beaucoup respectés, même nos valises n’ont pas été fouillées. Nous n’avons pas du tout été mal traités » a-t-elle plaidé.
Mme Sidibé Mahawa Haidara, chef de cabinet du ministre des Maliens de l’étranger, elle confirme que ce vol est le premier d’une série qui devrait permettre de ramener près de 500 personnes piégées par la guerre en Libye. « Ces retours sont volontaires, compte tenu de la situation qui prévaut en Libye. Il y a beaucoup d’autres maliens qui se trouvent encore dans la même situation. Le gouvernement continue toujours d’affréter des avions pour les ramener au pays. Ils sont au nombre de 460, et parmi eux, 170 qui viennent d’arriver. Mais le nombre peut évoluer aussi parce que s’ils savent que le gouvernement et ses partenaires sont là pour les amener au pays, je pense qu’il peut toujours y avoir des gens qui sont désireux de rentrer » a annoncé Mme Sidibé.

Avec Tamani

PARTAGER