Sommet de l’UE a malte sur l’immigration : La Fédération des associations des immigrés de Kayes pessimiste

0

 

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, va participer aujourd’hui au sommet des Etats membres de l’Union européenne à Malte. Ce sommet devrait permettre aux pays de l’UE de se coordonner face à la crise migratoire qui continue à la veille de l’hiver. Plus de 750 000 réfugiés et migrants sont déjà arrivés depuis le début de l’année en Europe, selon l’ONU. La Fédération des associations des immigrés de la région de Kayes se dit pessimiste quant à l’aboutissement de ce sommet de Malte.

Ce sommet permettra au Mali de proposer des solutions pour lutter contre l’immigration. Parmi les propositions du président de la République, la formation des jeunes et leur insertion dans les milieux économiques. Selon le chef de la communication présidentielle, “les risques pris par les jeunes pour l’aventure sont une perte énorme pour le pays”.

“Actuellement nos jeunes partent beaucoup à ce qu’on appelle l’aventure. Ils prennent énormément de risques. Beaucoup d’entre eux meurent dans le désert ou dans la mer, ce qui est une perte énorme pour des pays qui ont besoin de leur jeunesse vaillante pour travailler à l’essor économique du pays…

 

Le pessimisme de la Fédération des associations des immigrés de Kayes

… C’est un problème pour l’Europe, parce que sous les vagues d’immigration, ils sont arrivés à un point de saturation. Tout ceci concoure à dire qu’il faut trouver des solutions et les solutions préconisées par le Mali sont le développement des zones qui sont les réservoirs d’immigrés potentiels. Il faut y travailler sérieusement avec l’aide de toute la communauté internationale pour donner envie aux jeunes de rester. Ça passe par la formation, ça passe par l’éducation, ça passe par l’aide à l’insertion dans des milieux économiques dans leurs zones. Et tout ceci sera discuté et le président de la République est mandaté par l’ensemble du peuple malien, par la diaspora (cela a été fait à Paris) pour effectivement mettre en exergue le point de vue du Mali lors de ce sommet”, a expliqué Racine Thiam.

La Fédération des associations des immigrés de la région de Kayes se dit pessimiste quant à l’aboutissement de ce sommet de Malte. Pour son président, “depuis 5 ans, aucun sommet sur l’immigration n’a pu aboutir à quelque chose”. Selon Mamadou Bathily, “avant de parler d’immigration, il faut d’abord développer notre pays”.

“Aujourd’hui ce que nous demandons d’abord, c’est un développement réel de notre pays avant de parler d’immigration. Il est vital pour nous aujourd’hui. Parce que vous savez très bien qu’aucun pays ne peut se développer sans ses bras valides. Or le drame aujourd’hui, c’est que tous ces jeunes qui quittent leur ville n’est pas une bonne chose pour le Mali. Donc ça c’est la première des choses. La deuxième des choses, c’est que pour moi c’est un sommet pour un sommet. Parce que tous les sommets que j’ai suivis depuis 5 ans n’ont abouti à rien. C’est des palabres, et puis une fois rentré chacun chez soi les problèmes demeurent les mêmes. Donc moi je ne vois pas grand-chose pour ce sommet, certainement c’est mon point de vue personnel. Maintenant s’il y a des améliorations par rapport à la situation, tant mieux. Mais je n’ai pas grand espoir, franchement parlé”, a conclu M. Bathily au micro de Studio Tamani.

Maliki avec Tamani

PARTAGER