Tiébilé Dramé sur RFI : il faut la régularisation de tous les sans-papiers""

0

En visite politique en France, le président du Parena et non moins candidat à l’élection présidentielle au Mali s’est rendu cette semaine en Bretagne pour apporter son soutien à une vingtaine de sans-papiers maliens qui sont sous la menace d’une mesure d’expulsion.

Dans cette partie occidentale de la France, une petite ville du nom de Mont-Fort a en effet sonné la mobilisation générale contre l’expulsion d’une vingtaine de sans papiers qui travaillent depuis cinq ans dans un laboratoire.

Le candidat Tiébilé Dramé a donc tenu à faire ce déplacement pour d’abord remercier tout particulièrement les populations de Mont-Fort pour leur soutien inconditionnel à nos compatriotes en difficulté et ensuite lancer un vibrant appel aux seize candidats à la présidentielle en France.

Interrogé par nos confrères de RFI sur le cas de ces sans-papiers maliens en voie d’expulsion, Tiébilé Dramé fera savoir : "ils travaillent ici depuis cinq ans, parfaitement intégrés dans le village, vivant en harmonie avec leurs voisins et dans une parfaite ambiance au sein de l’entreprise avec leurs collègues français, et le chef d’entreprise… Je voudrai l’implication du chef d’entreprise qui ne comprend pas comment son entreprise soit privé des travailleurs maliens qui ont de l’expérience, qui travaillent bien et qu’il soit obligé de les remplacer par des intérimaires qui n’ont pas la même expérience que les Maliens", ajoute-t-il.

Selon Tiébilé Dramé, le fait que toutes les populations de ce village témoignent pour les Maliens est un fait assez rare. "Et cela fait chaud au coeur de voir que c’est ainsi cela la France. Que ce n’est pas seulement les mesures policières et administratives", souligna-t-il. Avant d’expliquer : "la France, c’est aussi de simples citoyens qui trouvent injuste quand on s’en prend à des Maliens qui travaillent régulièrement, qui vivent dans la société française".

Il faut mettre fin à cette situation qui jure avec le bon sens, conseilla Tiébilé Dramé. Selon lui, il est inacceptable que des étrangers, vivant dans un pays depuis des années, travaillant et contribuant à l’essor économique de ce pays soient maintenus dans l’illégalité et dans la clandestinité.

Du futur Président français, Tiébilé Dramé attend des mesures courageuses de régularisation des sans papiers vivant en France. "Il faut la régularisation de tous les sans-papiers en France", a-t-il déclaré.

Cette sortie de Tiébilé Dramé en France donne ainsi le ton à la campagne présidentielle qui sera ouverte officiellement au Mali le 8 avril prochain.

Parmi les thèmes très attendus, celui des millions de Maliens qui vivent hors de nos frontières occupera une place de choix. En la matière, la position de son parti, le Parena, est sans équivoque depuis son conseil national extraordinaire de Sikasso et son dernier congrès extraordinaire. Dans sa "résolution sur la diaspora", le Parena demande que les Maliens de l’extérieur soient traités partout avec respect et dignité.

Tiébilé Dramé a en outre exhorté les pouvoirs publics à faire de leur protection et de leur sécurité une question cardinale des relations entre le Mali et les pays d’accueil, de leur assurer des services consulaires de qualité.

Tout en condamnant fermement la loi Sarkozy, le Parena a aussi demandé la régularisation des sans papiers.

En se rendant donc à l’ouest de la France pour défendre la cause de ses compatriotes, Tiébilé Dramé reste fidèle à la ligne de son parti et montre par la même occasion qu’il est un candidat qui se soucie des Maliens de l’extérieur.

Birama Fall

Commentaires via Facebook :

PARTAGER