Institut National de Prevoyance Sociale : Une hausse de 5,37% sur le budget

0

Les administrateurs de l’institut national de prévoyance sociale (INPS) se sont réunis en conseil d’administration ce mardi 5 février 2019 dans la salle de réunion de la structure.  C’était à l’occasion de la 88ème session ordinaire. Ladite session s’est tenue sous l’égide de Monsieur YACOUBA KATILÉ, président du conseil d’administration.

A l’ordre du jour : l’examen et l’adoption  du programme d’activités 2019 et du projet de Budget 2019, la gestion déléguée de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

Dans son discours d’ouverture, le PCA a rappelé que cette 88ième session se tient à une étape importante de l’évolution de la politique nationale de protection sociale. Car selon lui, les plus hautes autorités ont la volonté de renforcer le socle de la protection sociale à travers  l’extension des prestations sociales à une plus grande couche de la population. Et ce, par la mise en route du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) pour faciliter l’accès aux soins de santé à l’ensemble de la population. D’ajouter également que le partenariat noué entre l’INPS et SAER EMPLOI dans le cadre du régime de l’Assurance volontaire marque la volonté affichée de l’INPS d’élargir la couverture sociale aux autres couches de la population.

Aux dires de M. Katilé, le projet de budget 2019 de l’Institut National de Prévoyance Social  est arrêté en recettes à Cent Quatre-vingt-deux Milliards Six Cent Soixante-Cinq Millions Cinq Cent Seize Mille Quatre Vingt-Quinze (182 665 516 095) francs CFA et en dépenses à Cent Soixante-Cinq Milliards Cent Quarante-Huit Millions Cent Soixante Dix-neuf Mille Neuf Cent Quarante-Trois (165 148 179 943) francs CFA avec un solde d’exploitation prévisionnel de Dix-sept Milliards Cinq Cent Dix-sept Millions Trois Cent Trente-Six Mille Cent Cinquante-Deux (17 517 336 152) francs CFA.

Ce budget est en augmentation par rapport à 2018 de 5,73% au titre des recettes et de 3,87 % au titre des dépenses, précise-t-il.

Avant de déclarer ouverts les travaux de la 88ème session, Monsieur KATTILE s’est réjoui de la réalisation des recettes de 161,692 milliards de FCFA au cours de l’année 2018. Pour lui, cela exprime de la tenue de promesse par l’Institut et le respect de ses engagements notamment le service régulier et le paiement à échéance des prestations.

            ” Au regard de ces résultats j’adresse mes vives félicitations à la direction et au personnel de l’INPS et  l’exhorter à persévérer dans ce sens “, conclut-il.

Yacouba TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here