Journée de l’enfant africain : La DRPFE fait la promotion du vivre ensemble avec les enfants

0

La Cité des enfants de Bamako a abrité ce jeudi 27 juin, la commémoration de la Journée de l’enfant africain (JEA) qui est célébrée le 16 Juin. Le gouverneur du district de Bamako et la directrice régionale de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille ont co-présidé la cérémonie.

 

Le thème retenu pour cette édition 2019 par le Conseil de l’Union africaine est : “L’action humanitaire en Afrique : les droits de l’enfance d’abord”.

Kanouté Assétou Doumbia, directrice régionale de la Protection de la femme, de l’enfant et de la famille, a rappelé l’importance de ce thème dans le contexte malien où les droits des enfants de plusieurs régions, victimes de conflits armés, sont menacés.

L’occupation de certaines régions du Mali par des groupes terroristes a entrainé un vaste mouvement des populations vers l’intérieur et l’extérieur avec comme conséquence : beaucoup d’enfants non enregistrés à la naissance. Au niveau du district de Bamako, il existe aussi des enfants non enregistrés à la naissance et la présente commémoration permettra de réfléchir sur les voies et moyens facilitant l’obtention des actes de naissance”, a déclaré la directrice, Assetou Doumbia.

Le gouverneur du district de Bamako a également rappelé la crise humanitaire avec les déplacements forcés, la séparation des enfants de leur famille, la traite ou le recrutement aux fins de conscription dans des groupes armés, l’exploitation économique et sexuelle, les abus physiques et psychologiques, etc.

Le gouverneur du district a aussi affirmé que le district de Bamako ressent durement les effets de la crise à travers des sites de déplacés à Niamana, Faladiè et à Ségou où vit un grand nombre de population dont de nombreux enfants. C’est pourquoi, pour commémorer l’édition 2019 de la JIA, la direction régionale de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille du district de Bamako a retenu comme thème : “Journée de cohésion sociale et du vivre ensemble avec les enfants”.

La journée a été mise à profit pour mener des consultations médicales gratuites en faveur des enfants en besoin, des sensibilisations sur des maladies comme le VIH/sida, les IST, etc.

La journée commémorative du 16 Juin, Journée de l’enfant africain, rappelle le triste souvenir des victimes de 1976. Des enfants Sud-africains tombés sous le régime de l’apartheid pour avoir réclamé simplement leurs droits. Ces massacres ont ébranlé la Communauté internationale et l’Afrique toute entière.

En dédiant une journée aux enfants africains, les gouvernements entendent mûrir les réflexions en vue d’une prise en compte des préoccupations des enfants du continent.

Zeïnabou Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here