Jusque là Diadié dit Amadou Sankaré demeure le président légitime du CNPM

1

La Cour d’Appel de Bamako,  a dans sa décision du vendredi 23 avril 2021,  déclaré irrecevable  la procédure  de rétractation engagée par Mamadou Sinsy Coulibaly contre le bureau de Diadié dit Amadou Sankaré. Ainsi   Diadié dit Amadou Sankaré demeure président  du CNPM.

maliweb.net -Le samedi 24 avril 2021 au siège du CNPM, les avocats de  Diadié dit Amadou Sankaré ont animé une conférence de presse pour informer l’opinion publique des derniers  rebondissements judiciaires dans l’affaire de la présidence du CNPM.  L’information du jour concerne deux décisions de justice (au niveau du tribunal de la commune 4 et de la Cour d’Appel).

L’ordonnance de rétraction accordée à Mamadou Sinsy Coulibaly par le tribunal de la commune IV pour annuler l’ordonnance gracieuse d’installation du bureau de Dadié . A. Sankaré, a été déclarée irrecevable par la Cour d’Appel. Selon Me Badian Haggé, avocat de Monsieur Sankaré : « Depuis la fin de son mandat, Mamadou Sinsy Coulibaly n’a plus la qualité d’agir en tant que président du CNPM. Aussi sa   requête a été déclarée irrecevable pour défaut de qualité à agir.», dira-t-il.

Ce faisant  l’ordonnance gracieuse d’installation de Diadié dit Amadou Sankaré reste d’actualité  avec les avantages qui suivent.  Selon les explications de Me Badian Haggé, l’ordonnance gracieuse d’installation octroyée à Monsieur Sankaré, confère à son bureau la pleine attitude  d’exercer  ses  activités,  d’occuper les locaux et surtout elle met fin aux  suspensions dont fait objet  le CNPM. Et qui  l’empêche aujourd’hui de   pleinement  bénéficier de ses  collaborateurs  (l’Etat, et autres partenaires telles les banques).

Aussi cette décision judiciaire devrait mettre en confiance les partenaires du CNPM  et les inciter à travailler en toute confiance  avec le bureau installé  en vue  de  faire évoluer le secteur privé ; Pan important de l’économie nationale.

Khadydiatou SANOGO /Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Depuis le début de ce conflit , il a été clairement dit à M. Mamadou Sindi Coulibaly que le report du vote qu’il a ordonné prouvait a suffisance son intention de secmaintenir à la tête du Patronat . Aujourd’hui plus que jamais , cette bataille juridique va finir en déclarant M. Diadie A. SANKARe, President du Patronat . M. Mamadou Sinsi Coulibaly n’est plus crédible aux yeux des adhérents, des autorités et autres partenaires . Nous sommes en démocratie, il doit accepter sa défaite. En voulait conserver contre vents et marées son poste M. Coulibaly est et reste un dictateur . Notre pays a tellement besoin du Patronat, vraiment il doit quitter pour que les activités reprennent à ce niveau vital pour l’économie.

Répondre à Mamadou NOMOKO Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here