Affaire des ristournes des cotonculteurs : Bakary Togola à la barre le lundi prochain

1

L’affaire dite des ristournes des producteurs de coton au Mali est loin de connaître son épilogue. L’ancien président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola, répondra à la barre ce lundi 22 novembre 2021 à la Cour d’Assises de Bamako.

Le détournement des fonds destinés aux producteurs de coton au Mali connait un nouveau rebondissement. Le principal accusé, Bakary Togola, sera jugé à la Cour d’Assises de Bamako pour crimes économiques. Le procès a commencé ce lundi 15 septembre 2021.

Pour rappel, Bakary Togola avait été écroué le 13 février 2019 pour détournement de biens publics, faux et usage de faux au préjudice de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (C-Scpc). C’était suite à un ‘’appel à témoin’’ lancé par le procureur du tribunal de la commune III du district de Bamako. La faramineuse somme qui lui a valu la prison est de 9 milliards 400 millions FCFA.

Après avoir broyé du noir à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, l’ancien patron de l’Apcam a payé la somme de 3 milliards 500 millions FCFA pour chercher la liberté provisoire qu’il a recouvrée le 7 avril 2021.

A noter que tous les tapages que Bakary Togola a faits n’ont pas réussi à faire tache d’huile dans cette affaire. Ses démentis n’ont donc servi à rien. Au cas où il n’arrivera pas à fournir les preuves palpables d’une certaine innocence, l’enfant de Koumantou risquera de devenir à nouveau un pensionnaire de la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Bazoumana KANE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Dans un pays moyennement organisé, Bakary TOGOLA serait en prison tout de suite au lieu de tergiverser comme le fait les magistrats maliens. Un bandit de grand chemin qui se joue des plus avertis de ce pays, il doit être puni conformément aux fautes commises par ce délinquant financier, couvert par les hommes de droit de ce pays. Comment avec ce cas le Mali-coura serait mis en route? Impossible, il faut punir ces genres de personnes afin que les fauteurs soient mis au pas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here