Daniel Amagoin Tessougué à l’ouverture de la 3ème session de la Cour d’Assises de Bamako : « La priorité des priorités, c’est de mettre les forces de défense et de sécurité en mesure d’assurer leur mission… ».

1

Les derniers événements sécuritaires dans notre pays étaient au cœur de l’audience solennelle d’ouverture de la 3ème  session d’assises de la Cour d’Appel de Bamako. Par rapports aux  attentats du vendredi 20 novembre à l’hôtel Radisson Blu, le Procureur Général de la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagoin Tessougué a souligné que la priorité des priorités, c’est de mettre les forces de défense et de sécurité en mesure d’assurer leur mission, pas approximativement, mais entièrement. Pour lui, il est plus que temps de renverser la tendance et introduire la peur dans le camp des délinquants qui sèment la mort et la désolation dans notre pays.
Lors de cette audience,  le Procureur Général de la Cour d’Appel de Bamako, a, dans son réquisitoire déclaré que le terrorisme doit être combattu et cela avec les armes qu’il faut. Daniel Tessougué  a dit ne pas comprendre qu’un Etat qui est capable de trouver plus d’un demi-milliard pour des jeunes sportifs  dise qu’il ne peut mettre ses forces de sécurité en condition. « C’est de la responsabilité des politiques de donner le bonheur à la nation », dira-t-il.
Enfin, le Procureur Géneral Tessougué a averti par rapport à une dangereuse connexion qui se noue depuis un moment entre la criminalité et le terrorisme.
D K

PARTAGER

1 commentaire

  1. Daniel Amagoin Tessougué Cousin n’es tu pas un charognard acculturé? tout homme qui se respecte doit porter une barbe à défaut des moustache se sont des attributs à lui conférés par dieu.

Comments are closed.