Maison d’arrêt centrale de Bamako (MCA) : SBM a raison, il est en danger en prison

7

Vendredi après-midi, en l’espace de quelques heures, Bamako a renoué avec ses moments d’angoisse devenus réguliers depuis quelques temps. Prétextant la mise sous mandat de dépôt du chef de la FORSAT dans le cadre de l’enquête sur les tueries des 10, 11 et 12 juillet 2020, des milliers de policiers ont déferlé sur la Maison Centrale d’arrêt de Bamako. Les coups de feu en l’air n’ont échappé à personne. Des témoins ont aperçu des impacts de balles sur l’un des bâtiments notamment celui où devait être transféré Soumeylou Boubèye Maïga.

L’incident du vendredi confirme les craintes exprimées par SBM et ses conseils quant à sa sécurité au sein de la grande prison de Bamako. Dans un moment de confusion tel que celui du vendredi tout peut arriver y compris le pire.

Dans un communiqué rendu public par ses conseils, on apprend que SBM partage son dortoir avec 77 détenus, un dortoir sans fenêtre où le seul air qui circule est celui produit par les humidificateurs. Les conditions de promiscuité sont favorables pour attraper n’importe quelle maladie.

Dans l’histoire judiciaire du Mali, aucun ancien premier ministre et aucun ancien ministre n’ont connu ce genre de traitement. La stratégie qui consiste à humilier SBM en le jetant en prison dans un dossier vieux de près de 10 ans dont les éléments ne risquent d’être travestis est aujourd’hui sue de tout le monde.

SBM a toujours clamé sa foi en la justice. Il est serein et son moral est haut, de quoi chagriner ceux dont la dédicace est de le briser. SBM est pressé que la Justice passe. La vérité éclatera, plus qu’aujourd’hui, et il pourra passer à autre chose enfin.

Ali Cissé

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Quel danger , celui qui est né dans le désert déjà il est venu au monde dans le danger , raison pour laquelle ces gens du nord sont à la base des différentes rébellions ,; depuis feu Modibo Kéita(Mahamane A.Maiga) ils ont eu à occuper les plus hautes fonctions dans ce pays 1ers ministres , ambassadeurs, présidents de l’assemblée nationale, ministres, Directeurs Nationaux chefs de projets etc.—, mais ils n’ont rien fait pour développer leur terroir si ce n’est pas voler l’argent , parler et faire des grandes maisons à Bamako , manger du FAKOY , c’est triste.

  2. Bilal
    Quand SBM a détourné l’argent?
    Tu es vraiment sûr qu’il a détourné l’argent?
    Ça ce n’est pas condamné avant le jugement?
    C’EST APRÈS LE VERDICT DE LA COUR QU’ON POURRA DIRE S’IL A DÉTOURNÉ OU NON.
    Les ESPRITS FIABLES se font manipuler par les haineux.
    C’est comme ça IBK vous a manipulé pour être président de la république.
    Les COLONELS sont entrain de manipuler pour écarter un concurrent génant.
    Si on veut aider son pays,on laisse le peuple élire en toute sincérité son PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    On évite de condamner à la place de la cour.
    Mieux vaut écarter SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA par le chemin des URNES qu’en l’accusant gratuitement.
    Quand on constate des gens comme BEN LE CERVEAU et ses CAMARADES se réclamant de MODIBO KEITA soutenir ce qui ressemble à une torture qu’ a vécue le père de l’indépendance,on se dit qu’ils sont engagés plus à se venger qu’ à aider à l’épanouissement de la population malienne.
    Il faut combattre L’HOMME POLITIQUE SBM,non L’HOMME SBM.
    On sort toujours perdant en s’emprenant à L’HOMME.
    On ne va pas tarder à le constater.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. SBM en danger ? Où étiez-vous quand SBM détournait l’argent destiné à l’équipement militaire ?
    SBM n’a pas mit en danger la vie des militaires maliens ? En détournant cette somme colossale ?
    Des journalistes malhonnête et pervers.

  4. Kinguiranke le dérangé
    Il y a là un cas de VENGEANCE PERSONNELLE alors que pour tout patriote il s’agit de rendre justice au peuple malien,pas pour profiter à satisfaire une HAINE INSATIABLE.
    LE GENERAL YAMOUSSA CAMARA EST TAPIS DANS L’OMBRE DES COLONELS PUTSCHISTES.
    Il semblerait que le COUP D’ÉTAT contre BA NDAW a replacé les CAMARADES du CAPITAINE SANOGO bombardé GENERAL dans les allées du POUVOIR.
    Les CAMARADES contre ATT en 2012 déclenchant la guerre honteuse BÉRETS ROUGES-BERETS VERTS soutenus par L’HOMME POLITIQUE IBK sont devenus des ENNEMIS quand IBK a accédé au pouvoir.
    Certains se sont retrouvés écartés du POUVOIR POLITIQUE soit en les rétrogradant(MOUSSA S COULIBALY)soit en les emprisonnant comme SANOGO et YAMOUSSA CAMARA.
    Le CLAN SANOGO semble avoir repris le POUVOIR avec le COUP D’ÉTAT contre BA NDAW aux constats des nominations.
    Les traites doivent payer.
    BOUBEYE MAIGA en fait partie d’où cette situation sans tenir compte de son statut.
    LE MALI N’A PAS BESOIN DE VIVRE ENCORE DES SCÈNES DE VENGEANCE QUI ONT FAVORISÉ NOS ENNEMIS EN 2012.
    Il faut se placer dans le CADRE RÉPUBLICAIN.
    La situation de BOUBEYE montre que ce n’est pas le cas.
    On est entrain de revivre les pratiques de la dictature militaire.
    Il faut rappeler que c’est pendant la DICTATURE MILITAIRE que le père de la nation,MODIBO KEITA, a été maltraité et tué comme un CHIEN ENRAGÉ EMPOISONNÉ.
    Son seul crime est d’être PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE au moment du COUP D’ÉTAT.
    On a foulé aux pieds son statut d’ancien PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    Il en a été aussi de ses CAMARADES ministres.
    Il faut être sûr qu’on est entrain de revivre ça avec SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA puisqu’il s’agit de l’ancien CHEF DE LA SÉCURITÉ D’ÉTAT,MINISTRE DE LA DÉFENSE,SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE,CHEF DE GOUVERNEMENT.
    C’est le Mali qu’on est entrain d’humilier comme on l’a fait dans le cas de MODIBO KEITA et ses CAMARADES.
    Après on s’étonne des crises à répétition qui jalonnent l’histoire de ce pays.
    Ce n’est pas la personne de BOUBEYE qui nous concerne,mais l’avenir du Mali en voyant des scènes de vengeance en cours.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. Le mot “être en danger” veut dire mettez moi ailleurs pour que les miens puissent m aider à fuir. J espère que le gouvernement ne tombera pas dans le piège.

  6. Alors il faut amener SBM dans la maison de Chahana Djeli et il ne sera plus en danger! Chahana sois un peu plus patriote que ca, aimes un peu ta patrie le Mali!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here