Quinze jihadistes condamnés à mort au Mali

6

Le chef d’un groupe jihadiste et quatorze autres combattants étaient jugés vendredi 13 novembre pour des opérations menées dans le sud du pays, à la frontière ivoirienne et burkinabè. Souleymane Keita, arrêté en 2016, et deux autres accusés présents à l’audience ont été condamnés à mort, alors que les douze autres, absents à l’audience, ont été condamnés à la peine capitale par contumace.

Selon les témoins qui l’ont vu arriver devant la cour, le Malien Souleymane Keita, principal accusé, était tout de blanc vêtu. Avec un début de calvitie, cheveux grisonnants, il a clairement affirmé qu’il n’était pas un terroriste, mais un jihadiste. En 2013, affirme-t-il à la barre, il a participé, dans les rangs des islamistes du groupe Ansar Dine de Iyad Ag Ghali, à l’attaque de la localité de Konna dans le centre du Mali, attaque qui a déclenché l’intervention militaire française.

Par la suite, Souleymane Keita prend la tête de combattants jihadistes qui opéraient au sud du Mali, aux frontières de trois pays : le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. L’intention était claire : installer dans cette zone une branche du groupe Ansar Dine avec recrutement et opérations militaires.

Deux de ses compagnons originaires du Burkina Faso comparaissaient également. Ils ont reconnu avoir mené des attaques notamment dans des localités maliennes situées à la frontière avec la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Ils sont entre autre reconnus coupable de « terrorisme, détention d’armes de guerre, et assassinats ». Tous les trois sont condamnés à morts.

Douze autres jihadistes absents ont été condamnés à mort par contumace. Ces derniers sont-ils morts entre temps ? Se sont-ils évadés de prison ou ont-ils recouvré la liberté dans le cadre des dernières libérations d’otages dans le nord du Mali ?

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Il a été condamné le 13 et voilà qu’on est déjà le 14 : POURQUOI N’A-T-IL PAS DÉJÀ ÉTÉ EXÉCUTÉ ??🤣🤣🤣

    • Hr
      “La propagande de la radio d’état français …”🙄🙄🙄🙄🙄

      1/ Abruti, cet article fait “LA PROPAGANDE”…….de QUOI exactement ???

      2/ Ensuite, où as-tu vu que RFI était une “RADIO D’ETAT” ???

      Décidément, la CONNERIE de certains de nos i nternautes est vraiment sans limites, hélas …😢😢😢😢

      • 1. Oui je suis abruti, mais toi tu es le nègre non savent ….
        La propagande, c’est aussi de ne jamais parler des crimes de la franSS, comme actuellement la franSS arme les groupes islamistes en libye… ce sont ces armes qu ise retrouve au mali…
        Mais faire diversion sur d’uatres sujets, fait parti de la propagande !!!
        Mais ça, tu ne le sais pas espèce de nègre koufinden lalomaden !!!

        2. Entrée wiki de rfi :
        “Radio France Internationale, usually referred to as RFI, is a French public radio…”
        “RFI was created in 1975 as part of Radio France by the Government of France, and replaced the Poste Colonial…”

        Espèce d’abruti, tu sais ce que ça veut dire ça ???
        Je te le dis quand même : ça veut que la radio rfi est une radio publique qui appartient à l’état français !!! ——> espèce de con nègre !

        radio franSS desInformation est une radio d’état qui fait la propagande de l’état franSSais …

        Sur cette même radio, ils parlaient des crimes soit-disant de gbagbo, pendant que la franSS, ton pays, faisait un coup d’état en cote d’iovire, en bombardant une residence présidentielle africaine…
        La dictature que rfi a participé a installé, aujourd’hui est en train tué des centaines d’ivoiriens pour son 3ème mandat … mais bon, ils n’en parlent pas …

        Ne pas parler de la vérité et des faits, et détourner l’attention sur d’autres sujets, qui ne mettent pas en cause la franSS, fait parti de la propagande, espèce d’abruti franKKKofile !

        Tu n’as pas mon niveau: toi tu es au niveau des trous à chiottes !

        si tu as une couille qui te reste, accepte de me rencontrer : blakoroden !

  2. RFI-Mali: plusieurs dizaines de jihadistes tués par la force française Barkhane. Il faut pas prendre ces ecerveles comme prisoniers, il faut les tuer et tres vite!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here