Karim Kéïta trouve refuge dans un pays voisin

4

Contrairement aux rumeurs qui faisaient état de l’arrestation du fils de l’ex-président de la République, Karim Kéïta, une source nous précise qu’il a pu s’enfuir. Il ne serait plus au Mali. Selon RFI, le 18 août 2020, suite aux événements de coup d’État, Karim Kéïta aurait trouvé d’abord refuge dans une ambassade avant d’organiser son départ. Discrètement, il aurait quitté le Mali dans un véhicule pour un voyage de longues heures. Il serait actuellement dans un pays proche du Mali, précise la même source.

F. T

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. JE PRIE LES NOUVELLES AUTORITÉS MILITAIRES DE NE PAS SE LAISSER À LA NAÏVETÉ. C’EST CE QUE LA PLUPART AIMENT. ÉVITER DE PRATIQUER DES LIBÉRATIONS ARBITRAIRES IL RESTE BEAUCOUP À FAIRE. TOUT DOIT COMMENCER PAR LES RÉCUPÉRATIONS DE NOS MILLIERS DE MILLIARDS DE FRANCS CFA VOLÉS PAR LES DÉLINQUANTS FINANCIERS DÉCHUS. CE PROCESSUS DOIT ÊTRE L’ENTRÉE EN MATIÈRE DE LEURS ACTIVITÉS. ET APRÈS S’ORIENTER VERS LA COMPOSITION IDÉALE D’UNE TRANSITION DIGNE DE CE NOM. POUR LE MOMENT JE NE SUIS POUR LA TRANSMISSION DU POUVOIR À UN CIVIL. TRANSITION DOIT AVOIR UN SUPERVISEUR GÉNÉRAL DIRIGÉ PAR UN MILITAIRE. IL FAUT QU’ON EMPLOIE CETTE TERMINOLOGIE. OUI UN PRÉSIDENT DE TRANSITION LUI-MÊME SOUS LA DOMINATION D’UN MILITAIRE. RESTONS CALMES ET BIEN FORMALISER UNE BONNE TRANSITION. LA PÉRIODE DOIT IMPÉRATIVEMENT S’ÉTALER SUR 4 OU 5 ANS PAS PLUS. À CET EFFET, LA TRANSITION DOIT SE COMPOSER DES VÉRITABLES CADRES QUI ONT DÉJÀ DÉMONTRÉ LEUR PREUVE DANS LA GESTION DE CE PAYS. IL S’AGIT DE : SOUMANA SACKO PRÉSIDENT ; OUMAR TATAM LY COMME PREMIER MINISTRE ; DOCTEUR PAUL TRAORÉ COMME MINISTRE DU BUDGET ; CLÉMENT DEMBELE À LA JUSTICE GARDE DES SCEAUX; CHEICK OUMAR CISSOKO LE CINÉASTE À LA CULTURE ; MAHAMADOU KASSOGUE DIRECTEUR PÔLE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER AVEC RANG DE MINISTRE ; MOUSSA SINKO COULIBALY COMME CHEF DES ARMÉES ; ISMAEL WAGUE CHEF ADJOINT DES ARMÉES AVEC RANG DE MINISTRE ; ISSA KAOU DJIME COMME AUX RELATIONS EXTÉRIEURES ETC. JE VOUS PRIE DE FAIRE LA COMPOSITION. AUCUNE ERREUR N’EST PERMISE. ÉVITONS DE FAIRE UN FAUX PAS LÀ OÙ NOUS SOMMES. FINALEMENT NOTRE MALI SERA UNE NATION IRRÉCUPÉRABLE À JAMAIS. MAIS OUI ; DEPUIS 1968 À NOS JOURS LE MALI EST TOUJOURS DANS LA CASE – DÉPART. DE 1968 À NOS JOURS ON DÉNOMBRE 4 COUPS D’ÉTAT. MAIS RIEN N’A CHANGÉ. IL FAUT UN CHANGEMENT RADICAL DE MENTALITÉ. CE CHANGEMENT NE PEUT SE FAIRE QU’AVEC DES CADRES VALABLES ET INTÈGRES COMME SOUMANA SACKO; OUMAR TATAM LY ; PAUL TRAORÉ ET UN PROCHE DE SOUMANA OU TATAM LY. NE PARTONS PAS AVEC LE DOS DE LA CUILLÈRE. FUSIONNONS NOUS ENSEMBLE À ESSAYER DE RÉSOUDRE LA TRÈS DIFFICILE ÉQUATION (RWANDA = MALI ). À COEUR VAILLANT RIEN N’EST IMPOSSIBLE. LES AUTORITÉS DU C.N.S.P. ET LE M5 – RFP DOIVENT IMPÉRATIVEMENT RÉCUPÉRER NOS MILLIERS DE MILLIARDS DE FRANCS CFA VOLÉS PAR LES DÉLINQUANTS FINANCIERS DÉCHUS. IL NE FAUT JAMAIS MINIMISER CE QUE JE DIS. UN KARIM KEITA QUI PART SE RÉFUGIER EN CÔTE D’IVOIRE. MÊME SI IL PART JE NE SAIS OÙ? SES MILLIERS DE MILLIARDS SERONT IN’CHALLALL DANS LES CAISSES DE L’ÉTAT. KARIM KEITA N’EST PAS SEUL ; IL EST AVEC PLUSIEURS COMME GÉNÉRAL MOUSSA DIAWARA ET AUTRES ET MÊME I.B.K.. ÉVITONS DE FAIRE UN FAUX PAS PENDANT CETTE ULTIME PHASE. DOUZE MOIS DE TRANSITION EXIGÉE PAR LA CEDEAO N’EST QUE 《UTOPIE 》. ON NE PEUT DÉCIDER DU SORT DE TOUTE UNE NATION ENTIÈRE. LA TRANSITION VA ÉVOLUER EN FONCTION DE L’ÉVOLUTION DE LA DÉCANTATION DE LA SITUATION. QUE DIEU SAUVE NOTRE MALI. AMEN AMEN YARABI. MERCI BEAUCOUP.

  2. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs. Il n’est pas du rôle du CNSP de juger qui que ce soit. Qu’une transition avec une feuille de route soit rapidement mise en place et que chacun retrouve sa place : l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Les autorités compétentes feront le reste. Remettre ce pays sur pied demande énormément de chaque malien. Pour cela l’autorité de l’Etat doit être restaurée avec une justice forte et indépendante. Qu’ALlah bénisse notre Mali 🇲🇱 , apaise nos coeurs ♥️ et nous guide sur le bon chemin.

  3. Ce qui me ronge dans l’opération du CNSP c’est le sens plaisantin qu’il a adopté et continue d’adopter vis a vis de criminels du régime. Sinon comment le CNSP traine ses langues sur la question cruciale de la JUSTICE … c’est grave très grave comme début! Comme si ce n’est pas les enfants des gens que ces gangsters ont tués. C’est pour cela que moi je suis très réservé quant a mon jugement sur leur maturité morale et idéologique. Je me demande si ce n’est pas encore les mêmes enfants maliens nés et grandis dans le laxisme morale de tout-accepetable-negotiable face a l’argent et le pouvoir….et rien de SANKARA! Sinon comment peut être aussi mou et gentil …libération après libération… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here