La directrice adjointe de l’Unicef Mme Charlotte Petri Gornitzka à l’Apdf : “Nous allons toujours continuer à vous soutenir car vous faites un travail extraordinaire”

0

En visite dans notre pays, la directrice adjointe de l’Unicef, Charlotte Petri Gornitzka, s’est rendue le mercredi dernier dans les locaux de l’Apdf  à l’ACI 2000 pour constater de visu le travail abattu par cette association pour la protection et la promotion des droits des femmes et des enfants.

Accompagné de l’ambassadrice de bonne volonté, Mme Muzoon Almellehan, la directrice générale adjointe de l’Unicef, Charlotte Petri Gornitzka, a été accueillie dans les bureaux de l’Apdf par  Mme Diawara Bintou Coulibaly qui avait à ses côtés les autres membres du staff de cette association.

Sur place, les visiteurs du jour ont  échangé avec les responsables de l’Apdf dans la salle de conférence, avant de rendre visite aux  femmes en formation en savonnerie, en teinture, en coupe et  couture. Les dortoirs du Centre qui servent de refuge à des victimes de conflits, de violence basée sur le genre (VBG) n’ont pas  échappé à l’œil vigilant des visiteurs du jour qui ont aussi recueilli dans le centre d’écoute de l’Apdf, les témoignages de deux  victimes, l’une sur le mariage précoce et l’autre sur la VBG. Des  moments de vive émotion pour la délégation de l’Unicef.

La présidente de l’Apdf a salué non seulement le choix  porté sur sa structure,  mais aussi le partenariat  fécond avec l’Unicef, qui  à travers le projet “Promotion du genre et la prise en charge holistique des femmes et filles victimes de violence” les  accompagne depuis trois ans  dans l’autonomisation des femmes dans le district de Bamako et à Mopti, à travers la formation en savonnerie, en teinture, la transformation des produits locaux et la prise en charge des dossiers juridiques, la restauration des pensionnaires de leur centre d’accueil… “Nous sommes satisfaits de cette visite parce qu’elle a vu concrètement ce que nous faisons et nous souhaitons qu’elle soit notre porte-parole à d’autres lieux”, a ajouté la présidente de l’Apdf.

Egalement, même sentiment de satisfaction chez la  directrice adjointe de l’Unicef, Mme Charlotte Petri Gornitzka. “La situation des jeunes femmes et des  filles est très difficile. L’Unicef travail avec l’Apdf pour venir en aide à cette couche et il était de mon devoir de venir constater de mes propres yeux.”

A la question de savoir si son organisation va toujours continuer à appuyer l’Apdf, Mme Charlotte Petri Gornitzka de répondre ainsi : “Evidemment, nous allons continuer à aider cette association.  Le travail que nous avons vu ici mérite d’être  appliqué ailleurs. C’est pourquoi nous allons toujours continuer à  vous soutenir  car vous faites un travail extraordinaire”. Au terme de cette visite, des cadeaux ont été remis à la directrice générale adjointe de l’Unicef.  A cet égard, elle a reçu un bazin dont la teinture a été faite par les femmes victimes de violence et formées par l’Apdf. Elle a aussi reçu un  Ciwara. L’ambassadrice de bonne volonté de l’Unicef n’est pas aussi retournée les mains vides.

Il faut rappeler que l’année dernière, c’est la directrice générale de l’Unicef qui avait visité l’Apdf, elle a avait aussi exprimé les mêmes sentiments de satisfaction au terme de sa visite.

  Kassoum THERA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here