Le Challenger de la semaine : Arouna Koné, ancien directeur général de l’Instat

0

Ce cadre intègre à la compétence reconnue, est l’un des rares spécialistes de l’information statistique du Mali qui a fait valoir ses droits à la retraite le 31 décembre 2018, après 34 ans de bons et loyaux services ! Chef de section, de division, directeur régional, directeur général, il a gravi tous les échelons avant de terminer sa carrière en beauté à la tête de l’Institut national de la Statistique (INSTAT).

Il a un Diplôme d’Ingénieur des Travaux Statistiques de l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie appliquée (E.N.S.E.A) d’Abidjan, un Diplôme d’études approfondies (DEA) en Planification Régionale et Aménagement du Territoire de l’Institut Panafricain pour le Développement Afrique de l’Ouest –Sahel de Ouagadougou…. Il est titulaire de plusieurs autres diplômes et certificats avec lesquels il aurait pu se faire une situation où qu’il allât !

Pourtant, à la fin de ses études, le natif de Bandiagara, alors jeune diplômé âgé seulement de 27 ans, a vite fait le pari de servir la patrie. Il n’hésita pas une seconde à rentrer au bercail pour mettre ses compétences au service de son pays qu’il aime tant. De juillet 1984 à août 1989, le jeune ingénieur de la statistique est nommé Adjoint du Directeur et Superviseur des enquêtes à la Direction Régionale du Plan et de la Statistique de la région de Koulikoro. En Septembre 1989, il  prend les commandes de la Section « PRIX » de la Division Statistique Générale à la Direction Nationale de la Statistique et de l’Informatique (DNSI).

Arouna Koné quitte ce poste en mars 1996 pour devenir Directeur régional du Plan et de la Statistique du District de Bamako. Méthodique, il restructure cette direction  avant d’aller poser ses valises, à partir de mai 2002, dans la capitale du Kénédougou, comme Directeur régional de la Planification, de la Statistique et de l’Informatique, de l’Aménagement du Territoire et de la Population (DRPSIAP).

Après huit ans à Sikasso, il revient à Bamako pour assumer les fonctions du Directeur général adjoint de l’Institut national de la Statistique (INSTAT). De février à août 2016, il assure l’intérim du Directeur Général de l’INSTAT. De septembre 2016 jusqu’à son départ à la retraite en décembre 2018, il assume avec responsabilité les fonctions du Directeur général de l’INSTAT.

Pendant dix ans, il s’est attelé à la consolidation des acquis de ses prédécesseurs tout en apportant sa touche particulière dans le management de cette structure centrale. Disponible et pragmatique, M. Koné a entretenu avec l’ensemble des partenaires de l’Instat des relations basées sur le respect mutuel et la transparence. Son courage et son dévouement au service exclusif de la nation lui ont valu deux distinctions : Médaillé du Mérite national, puis Chevalier de l’Ordre National du Mali.

Au fil de sa riche et brillante carrière, l’ingénieur de la statistique est devenu une référence en matière de conception, exécution, traitement, analyse et diffusion des informations statistiques. Il s’est fait aussi remarquer sur le terrain de l’identification, de la formulation et de l’exécution des projets et programmes de développement; de la conception et mise en œuvre de programmes de développement communautaires en collaboration avec les populations concernées. Mieux, le suivi et évaluation des projets et programmes de développement en milieu rural et urbain tout comme l’analyse économique de données statistiques n’avaient aucun secret pour Arouna Koné.

Une chose est sûre : l’administration malienne a encore besoin de son expérience et son expertise.

Gaoussou M. Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here