Le PM Maïga par rapport à la vulgarisation du Projet de Constitution : « Notre rôle est de nous battre pour faire adhérer le plus grand nombre de Maliens à ce projet….

0

Pour la vulgarisation du Projet de la nouvelle Constitution, le Gouvernement prend enfin les choses à bras le corps. C’est ainsi que le Premier Ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga a présidé, le mardi 28 mars dernier au CICB, une session d’appropriation et de vulgarisation du Projet de Constitution à l’intention des membres du Gouvernement et des membres du Comité de pilotage de la Stratégie de vulgarisation dudit projet.

Ce projet de Constitution est une recommandation forte des Assises Nationales de la Refondation (ANR). C’est pourquoi, lors du Conseil des Ministres du 1er mars 2023, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta a instruit au Gouvernement de procéder à sa large vulgarisation auprès des forces vives maliennes de l’intérieur comme de la Diaspora. En droite ligne de cette instruction présidentielle, une session de présentation et d’appropriation du Projet de Constitution à l’intention des membres du Gouvernement et des membres du Comité de pilotage de la Stratégie de sa vulgarisation fut tenue au Centre International de Conférences de Bamako (CICB)  le mardi 28.

Au présidium de cet évènement, on notait autour du Premier Ministre de la Transition, Dr Choguel Kokalla Maïga, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga et du Ministre de la Refondation de l’Etat Chargé de Relations avec les Institutions, Pr Ibrahim Ikassa Maïga.

Selon le Ministre Ikassa Maïga, l’objectif recherché de ladite session est de permettre aux membres du Gouvernement d’appréhender le contenu et l’esprit du Projet de nouvelle Constitution. En plus, que dans le cadre de l’exécution de l’instruction du Président Assimi Goïta, un Comité de Pilotage pour sa vulgarisation a été créé par un décret du Premier Ministre et placé auprès du Ministre de la Refondation de l’Etat Chargé de Relations avec les Institutions. Ledit Comité comprend 2 organes notamment une Commission d’Orientation stratégique (COS) et une Cellule de coordination (CC).

La COS est chargée d’orienter et d’impulser les activités de vulgarisation, en veillant à leur mise en œuvre, qui a d’ailleurs tenu sa 1ère session inaugurale le jeudi 23 mars 2023, et la CC sous l’autorité de la COS, est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la conception scientifique et pédagogique des documents de référence, en plus d’assurer l’organisation matérielle et logistique, et de l’encadrement sécuritaire des activités de vulgarisation. Laquelle à son tour, s’est réunie le lundi 27 mars 2023.

Dans son discours au cours de la session, le PM Maïga a affirmé que seul le Président de la Transition a le droit d’apporter des modifications à ce Projet de Constitution avant de le soumettre à la révision, puisqu’il en est l’initiateur. « Je vous encourage tous à vous approprier ce texte-là, c’est un texte fondateur de la nouvelle République du Mali, c’est un texte de refondation et la refondation c’est avec des Hommes dans un pays concret pour des objectifs précis… »a-t-il fait passer comme message. Et de poursuivre que leur rôle est de se battre pour faire adhérer le plus grand nombre de Maliens à ce projet afin que démocratiquement il soit adopté.

En somme, le Comité de pilotage de vulgarisation du projet de Constitution a pour rôle de faciliter la compréhension de ladite Constitution dans le but d’en faciliter sa vulgarisation auprès des Maliens. Il est composé de tous les membres du Gouvernement et de ceux de certains services centraux.

Par Mariam Sissoko

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here