L’habillement des filles de Bamako ça peut tuer dèh !!!!

Le mauvais comportement vestimentaire devient de plus en plus un phénomène très grave favorisant la dépravation des mœurs. Sa pratique est devenue désormais monnaie courante.

8

Toute une société en déconfiture

De plus en plus les jeunes manquent de repères dans une société fortement rattachée aux principes de nos coutumes et nos religions. Aujourd’hui l’habillement des jeunes manque cruellement de vertu tant recherchée par nos anciens. A défaut d’une éducation soignée, il faut s’attendre à la détérioration des mœurs. Il est nécessaire  de revoir sous un autre angle cette situation vestimentaire. Le plus souvent, les filles sont laissées à elles mêmes sans aucun respect des coutumes et valeurs africaines.

Le respect de la dignité incombe à toute une société. Ces tenues « sexy » constituent une honte pour la patrie et un blasphème pour nos religions si on croit encore à Dieu.

Le pire dans cette histoire c’est que ces habillements conduisent beaucoup d’hommes à des abus sexuels très graves. Il est temps de prendre des mesures draconiennes et cela revient en premier lieu à situer les responsabilités de tout un chacun. Quand aux jeunes filles elles doivent prendre conscience et s’habiller de façon un peu plus descente. La chose prend tellement d’ampleur que l’école en est affectée et les professeurs n’arrivent pas à éviter le piège de courir après leurs élèves. Aujourd’hui beaucoup de relations immorales sont nées de ces habitudes vestimentaires qu’on passe sous silence et chaque jour qui passe, la situation évolue de façon alarmante.

Joseph Tessougué

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Joseph, tu es certainement dépassé par les évènements. A chaque fois c’est les mêmes photos. De grâce cherches les nouveautés. Je te conseille une chose, quand les djiadistes vont venir (puisque c’est leur aide que tu sollicite pour mettre fin à ça), ils vont épargner ces filles là et te massacrer toi Joseph.
    Donc laisses nous tranquille.

  2. Voilà ce qu’il faut montrer aux terroristes ,eux qui n’osent meme pas serrer la main d’une femme se feraient sauter sur place 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 💡

  3. @Joseph Tessougué.Pauvre Joseph!Tu parles d’habillement des filles d’aujourd’hui “sans aucun respect des coutumes et valeurs africaines.” sans même savoir ce qu’il en était avant.Si tu savais comment la jeune fille “bokotiki” était habillée autrefois!Elle portait uniquement du “poko”(bande de tissus qu’on passe entre les jambes pour cacher uniquement l’essentiel) !Ce qui la différenciait du “bila nkoro”(de “bila” pièce d’étoffe servant de vêtement aux jeunes garçons et “koro”, posé au dos) et les grandes filles [Sun gru de (sin kuru=seins en boule)] étaient habillées de simples pagnes avec toujours le torse nu!Tel était le spectacle à l’arrivée du colon. 😆

  4. moi j accuse les parents qui n accomplisses plus leur devoir de paternité envers leurs enfants.sinon comment comprendre qu’un Payes aussi respectueux que le Mali, que les filles s habilles n importe comment.
    LA PLUPART DES PARENTS D AUJOURD’HUI : HUIT SONT IRRESPONSABLE OU SONT “MORTS VIVANT”.

Comments are closed.