Maison centrale d’arrêt de Bamako : Un dispositif spécial pour une situation exceptionnelle

38
Maison centrale d’arrêt de Bamako : UN DISPOSITIF SPECIAL POUR UNE SITUATION EXCEPTIONNELLEMaison centrale d’arrêt de Bamako : UN DISPOSITIF SPECIAL POUR UNE SITUATION EXCEPTIONNELLE

Autour et à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire les surveillants sont postés partout et armés jusqu’aux dents. Sur les miradors, leur nombre a été doublé et la fouille des visiteurs ne se fait plus à l’entrée de l’établissement, mais de l’autre côté du goudron

La Maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA) est aujourd’hui l’un des endroits les plus sécurisés du Mali. Il suffit de faire un tour du côté de Bamako-Coura pour s’en convaincre. Autour et à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire les surveillants sont postés partout et armés jusqu’aux dents. Sur les miradors, le nombre de surveillants a été doublé et la fouille des visiteurs ne se fait plus à l’entrée de l’établissement, mais de l’autre côté du goudron.

Les surveillants chargés de cette fouille sont équipés de détecteurs sophistiqués et effectuent les contrôles sous l’œil vigilant d’autres surveillants armés et prêts à intervenir à tout moment. «Je vis dans ce quartier depuis plus de décennies, mais je n’avais jamais vu un dispositif aussi impressionnant», observe un habitant de Bamako-Coura. Mais qu’est-ce qui a poussé l’administration de la MCA à prendre ces nouvelles mesures ?

Existe-t-il une menace sur l’établissement pénitentiaire ? Selon une source proche de la direction de la prison, le renforcement du dispositif sécuritaire autour et à l’intérieur de la plus grande maison d’arrêt du Mali (environ 2000 pensionnaires) fait suite à l’état d’urgence qui a été décrété le 22 décembre par les autorités.

«Aussitôt après l’annonce de cette décision, indiquent nos sources, la direction de la MCA a pris les devants en consignant d’abord la centaine de surveillants qui travaillent dans la prison. Les surveillants ont ensuite été déployés autour et à l’intérieur de l’établissement et tous les postes ont été doublés. La surveillance se fait 24h/24 et toutes les demandes de congé ont été mises de côté jusqu’à nouvel ordre». «Les populations ont besoin d’être rassurées, surtout en cette période de fêtes de fin d’années et de menace djihadiste qui pèsent sur notre pays. Personnellement, je suis content de cette initiative de la Maison centrale d’arrêt», dira Ousmane Cissé, un visiteur que nous avons rencontré mardi au sortir de l’établissement pénitentiaire.

Venu rendre visite à son cousin qui a été mis sous mandat de dépôt début décembre et qui est détenu depuis à la MCA, Mamadou Coulibaly abondera dans le même sens. «Ces nouvelles mesures nous rassurent, mais surtout rassurent les prisonniers, soulignera notre interlocuteur. Dans notre culture, le prisonnier est généralement considéré comme un malfrat, quelqu’un qui fait du mal, ce n’est pas forcément le cas. C’est ma première fois d’entrer dans cette prison, j’avoue avoir été impressionné par le dispositif de sécurité et le travail des surveillants», ajoutera Mamadou Coulibaly.

Si les nouvelles mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence ont changé le quotidien des surveillants qui sont désormais tous consignés, ces derniers apprécient plutôt l’initiative de la direction de la MCA et pensent même que cet exemple doit inspirer les autres services de sécurité du pays. «L’état d’urgence est l’affaire de tout le monde, pour moi ces mesures s’imposaient, confiera un jeune lieutenant qui a requis l’anonymat. «C’est vrai que le volume du travail a considérablement augmenté depuis l’instauration de l’état d’urgence, mais pour moi aussi, c’est tout à fait normal de renforcer la sécurité à la prison qui reste un endroit sensible», appuiera un autre surveillant en soulignant les efforts déployés par la direction de la MCA pour la bonne marche du dispositif. «Sous la houlette du commandant Sou Dao, inspecteur des services pénitentiaires et de l’éducation surveillée et régisseur de la prison, la direction abat un travail énorme », témoignera notre interlocuteur. « Les surveillants sont là 24h/24 et la direction de la prison prend tout en charge. Quand les conditions de travail sont réunies, on obtient toujours des résultats», insistera-t-il.

Le nouveau dispositif sécuritaire sera maintenu jusqu’à la fin de l’état d’urgence, c’est à dire au 31 mars 2016 au besoin, annonce une source proche de la direction, «on est prêt à le renforcer parce que la sécurité des populations n’a pas de prix».

S. B. TOUNKARA

 

PARTAGER

38 COMMENTAIRES

  1. A mon avis, le renforcement de la sécurité dans le milieu carcérale est importante car ce milieu est très sensible. Je remercie les responsables pour cette initiative pour rassurer les uns et les autres sur la sécurisation de nos prisonniers en ce temps de menace terroriste.

  2. Le pays est dans des situations alarmantes, le gouvernement à bien choisie de renforcer la sécurisation des prisonniers.
    Cet acte est vraiment à saluer au niveau de la gouvernance et de la sécurité d’Etat de ce pays.

  3. Ces gardiens de la prison centrale ont été longtemps dans les mauvaises conditions. Mais grâce au régime IBK, ils ont pu trouver le minimum de condition possible. Merci à nos autorités.

  4. Enfin une bonne nouvelle, ils ont crié le gouvernement malien a entendu leur crient. Bien vrai que ce régime est venu trouver que les conditions des travailleurs de cet établissement étaient dans une condition pénible. Il a su quand même les mettre en confort.

  5. Toutes mes félicitations et encouragements aux autorités maliennes, ces gardiens de la maison centrale avaient réellement besoin d’une meilleure condition de travail. Merci à l’Etat malien !!!

  6. Ah oui cette nouvelle en vaut la peine d’être félicité, le gouvernement malien a posé un acte un acte salutaire. A présent, c’est aux gardes de la maison centrale de bien faire leur travail.

  7. En tout cas, les autorités maliennes viennent d’honorer leur parole en même temps comblé un trou qui existaient depuis des années. J’en suis ravi en tant que citoyen lambda.

  8. Un geste noble est à saluer, par ma voix je remercie nos dirigeants pour cet acte. Ces gardes de la prison centrale étaient dans les mauvaises conditions de travail mais grâce au régime actuel ils peuvent dire ça va.

  9. La situation actuelle de notre pays appel à certains critères comme celui-ci. Mettre ces gardes de la prison centrale en condition est indispensable pour la sécurité de notre pays.

  10. Merci aux autorités maliennes pour cet acte noble, surtout en ce moment précis où le pays sombre dans une insécurité sans égale. Tous les porteurs d’uniforme ont besoin d’être bien armé pour mener une lutte approuvable.

  11. En cette période d’insécurité, les soldats maliens ont vraiment besoin d’être armé. Ce geste du gouvernement malien est à saluer. Nous les remercions sincèrement pour avoir mis un accent clé sur les conditions de travail de ces gardiens.

  12. Je félicite le gouvernement malien pour avoir rendu à ses vaillants hommes leurs outils de travail. Pour un soldat, l’arme est minimum pour sa reconnaissance, car ce sont eux qui sacrifient leurs vies pour sauver le nôtre.

  13. Je félicite le gouvernement malien pour avoir rendu à ses vaillants hommes leurs outils de travail. Pour un soldat, l’arme est minimum pour sa reconnaissance, car ce sont eux qui sacrifient leurs vies pour sauver le nôtre.

  14. Je pense que le gouvernement interviens de plus dans la sécurisation de notre chère patrie, c’est vraiment une bonne chose voir même normal que les fonds se tournent envers la sécurisation du pays.
    Avec la gouvernance IBK le cas du Mali devient vraiment un cas important.

  15. Le pays est dans des situations alarmantes, le gouvernement à bien choisie de renforcer la sécurisation des prisonniers.
    Cet acte est vraiment à saluer au niveau de la gouvernance et de la sécurité d’Etat de ce pays.

  16. Ceci est une bonne chose, le pays est en des complications de menaces considérables. Le gouvernement prend des mesures adéquates pour la sécurisation des personnes et des biens.
    Nous remercions et soutenons la sécurité d’Etat pour cette prise de décision.

  17. C’est normal, vraiment normal que le gouvernement intervient dans la sécurisation du pays, nous avons confiance en la bonne intention de notre gouvernement envers les maliens.
    Que Dieu viens en aide à mon pays le Mali.

  18. Le gouvernement fait tout son possible pour apporter une vie convenable aux maliens quel qu’en soit leurs position, nous sommes dans un moment dans lequel la sécurisation des personnes et des biens importe le plus.
    Vive un Mali sans peur ni ménace…

  19. Qu’Allah donne la force aux autorités du Mali de jeter un regard appuyé sur le cas des prisons du Mali, pourtant tout le monde est un prisonnier potentiel, mais nanti de tout ce potentiel que chacun a sur ses épaules, aucun dirigeant ne fait ce geste appuyé à l’égard des prisons du Mali. Des prisons qui doivent prendre un nombre déterminé de prisonniers en prennent dix fois plus et personne parmi les autorités du pays ne s’offusque de cette situation. Quel comportement indigne? Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali.

  20. Menace ou pas, une prison centrale est toujours plus ou moins sous le charme d’une menace quelconque. Surtout cela fait quelque mois du le pays est en Etat d’urgence, la prison aussi mérite d’être placée sous haute surveillance. Je pense que l’Etat d’urgence est une raison valable pour mettre une prison centrale sous haute surveillance.

  21. Je félicite le directeur de la prison centrale de Bamako et tout son personnel, sans oublier les forces de l’ordre et de sécurité pour leur travail remarquable et salutaire dont ils font preuve depuis un certain temps à l’intérieur comme l’extérieur de la prison de Bamako. La population malienne est ravi et fière d’eux.

  22. Tu as raison, les terroristes sont capables de faire de perpétrer un assaut contre la prison centrale de Bamako. Les locataires de cette prison centrale de Bamako en particulier des terroristes ont des complices à l’extérieur près à tout pour les libérés.

  23. J’encourage toujours les autorités malienne et les forces de l’ordre et sécurité a resté toujours attentif, car vue l’avènement du terrorisme dans notre pays et aussi l’insécurité dont le gouvernement se bat comme il se doit, la prison centrale de Bamako mérite vraiment être bien sécuriser.

  24. Le plus formidable dans la mise en pratique de la haute surveillance de la prison de Bamako est que les agents sont munis d’équipement très sophistiqué. Les surveillants chargés de cette fouille sont équipés de détecteurs sophistiqués et effectuent les contrôles sous l’œil vigilant d’autres surveillants armés et prêts à intervenir à tout moment

  25. Oui, je témoigne la véracité de cette information du journaliste, le journaliste dit vrai. J’ai aussi remarqué qu’en s’est dernier temps la prison et son alentour ont été mis sur haute sur vaillance, les forces de l’ordre et de sécurité veillent sereinement au grin.

  26. J’approuve cette décision de mettre sous haute surveillance la prison de Bamako. Cette prison regorge plusieurs terroristes et autres malfrats arrêter par les forces maliennes. Cette prison est plus importante qu’on ne le pense.

  27. Cela fait quelque mois qu’il y a eu des inventions à la maison d’arrêt et aussi dans certain prison de la ville de Bamako raison pour laquelle les autorités maliennes ont pensées à renforcer d’avantage les dispositifs de sécurités de la MCA.

  28. Je félicite encourage les autorités malienne à encore renforcer les dispositifs de sécurités de la maison d’arrêt, car à tout moment quelque chose d’inattendue peut dégénérer dans s’est genre de coin.

  29. Toutes mes sympathies à la famille de Kola Sofara. Il est mort en martyre et son nom rester toujours gravé dans nos mémoires. Paix à son âme ! Je félicite les autorités pour cette nouvelle mesure et je sollicite d’avantage des mesures de sécurité de leur part.

  30. Le cas de Kola Sofara interpelle toujours les autorités pour qu’elles prennent toutes les mesures de faire face à de situations exceptionnelles. Je renouvelle mes condoléances envers la famille de ce brave gardien de prison, Kola Sofara.

  31. L’état d’urgence est une mesure de sécurité. Elle (mesure) est prise en cas de péril imminent dans le pays tel que le terrorisme. Après que l’état d’urgence ait été prorogé, les autorités ont mis en place un dispositif spécial au niveau de la maison centrale d’arrêt de Bamako.

  32. La sécurité est primordiale dans la vie d’une nation. C’est dans la prison que sont gardés les délinquants du pays et autres malfaiteurs. C’est tout à fait juste qu’un dispositif spécial soit pris dans le cadre d’une situation inaccoutumée.

  33. C’est dans le cadre de l’état d’urgence que les autorités ont jugé nécessaire de prendre un dispositif spécial pour une situation exceptionnelle. Même les visiteurs se sont dits satisfaits de la nouvelle mesure.

  34. Ce dispositif spécial permettra aux gardiens de prisons de ne pas céder face à une éventuelle attaque des personnes armées. Nous saluons beaucoup cette mesure de sécurité.

  35. La sécurité de la maison centrale d’arrêt de Bamako ne doit pas être négligée pour des raisons d’évasion et autres. Le terrorisme menace notre sécurité. Donc pour s’assurer d’une sécurité apte à faire face à d’éventuelle attaque, les autorités ont pris un dispositif spécial pour une situation exceptionnelle.

  36. Nous encourageons les gardiens de prison pour leur travail. Les terroristes sont présents dans notre pays. Donc toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour contrecarrer une éventuelle évasion d’ex-rebelles des groupes armés détenus.

  37. La situation actuelle de notre pays mérite attention et vigilance. Raison pour laquelle le gouvernement a prorogé la situation d’état d’urgence jusqu’au 31 mars 2016. C’est cet état d’urgence qui a fait que la sécurité de la maison centrale d’arrêt de Bamako a été renforcée.

  38. Je félicite les autorités maliennes pour ces nouvelles mesures de sécurité. C’est bien pensé de renforcer le dispositif de sécurité de la maison centrale d’arrêt de Bamako. L’évasion de l’ex-rebelle, Mohamed Ag Wadoussène a été un miracle et une situation qui avait inquiété la population et suite à laquelle un gardien de prison, Kola Sofara, a perdu la vie. Paix à son âme !

Comments are closed.