Mali : 68% des Bamakois satisfaits du départ d’IBK contre 64% pour ATT en 2012 (selon l’institut GISSE)

11

L’institut de sondage GISSE (Groupement d’Intérêts Scientifiques des Statisticiens Economistes) a publié, ce lundi 24 août, un sondage d’opinion sur l’actualité malienne notamment la démission du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Le sondage s’est déroulé, par téléphone, les 21, 22 et 23 Août dans le district de Bamako sur un échantillon de 925 individus.

 

maliweb.netL’appréciation du travail d’IBK par la population; sa cote de popularité, celle de l’imam Mahmoud Dicko, du chérif de Nioro, du Chérif Ousmane Madani Haïdara, des responsables militaires ayant arrêté IBK, de la CEDEAO, ou encore de la France…. Les Bamakois ont été sondés sur plusieurs autres sujets, notamment sur leur opinion sur la proposition de la CEDEAO consistant à remettre le pouvoir à IBK; son inquiétude sur la fermeture des frontières par la CEDEAO.

A la question «comment jugez-vous le travail d’IBK sur les sept années passées au pouvoir?» 57,6% des sondés pensent qu’IBK n’a pas travaillé. Environ 68,0% des Bamakois se disent satisfaits de la démission du président IBK. Mieux, 36,8% des personnes interrogées se disent même « très satisfaites». «En 2012, ils étaient 64% de sondés à être pour le départ d’ATT», a indiqué Sidiki Guindo, auteur principal du sondage d’opinion. 59,5% qui l’assimilent à une simple démission 88,1% des sondés ont une opinion favorable des militaires contre 11,9% qui ont une opinion négative. «Une comparaison entre le cas actuel et celui du capitaine Amadou Haya Sanogo indique que 60% de la population bamakoise avait une opinion favorable du putsch de 2012», affirme l’auteur du sondage. Cependant, ils sont nombreux, ces Bamakois qui demandent une transition mixte gérée par des civils et des militaires.

Quant en est-il de l’embargo de la Cédéao? 53,8% des bamakois indiquent qu’ils ne sont pas du tout inquiets de la fermeture des frontières contre 27,0% qui sont beaucoup inquiets. Concernant la libération de l’Honorable Soumaïla Cissé, 86,7% indique que la libération de ce dernier devrait être une des priorités. «Il est donc important que les nouvelles autorités du pays mettent tout en œuvre pour nous ramener l’Honorable Soumaïla Cissé sain et sauf», assure Sidiki Guindo.

Concernant des personnes ou des organisations, les Bamakois se sont aussi prononcés. 82,1% d’opinion favorable pour l’Imam Mahmoud Dicko. 83,3% d’opinion favorable pour le chérif de Nioro (Bouyé). 71,6% d’opinion favorable pour le guide des ançar Chérif Ousmane Madani Haïdara. 68,8% d’opinion défavorable pour la CEDEAO. 62,2% d’opinion favorable pour les USA; la chine a 86,1% d’opinion favorable et la Russie totalise 88,0% d’opinion favorable. Quant à la France, elle a 26,1% d’opinion favorable contre 73,9% d’opinion défavorable.

Mamadou TOGOLA/ maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Mais ça fait maintenant dix jours que le putsch a eu lieu mais je ne vois rien de concret c’est ça qui m’inquiète,

    Il y a des choses que les putschistes auraient dû envisager avant de faire partir le président, six jour sans chef d’état, sans gouvernement etc…

    Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

    • Ma Grande Kenedougou, le Mali est reste avec Boua le ventru IBK combien de mois sans gouvernement et apres il a mis un squeletton de gouvernement de six hommes cons. Maintenant que le Mali tourne et le peuple Malien va bien sans Boua le ventru IBK, n’essayons pas de mettre de la fausse pression sur des Maliens honnetes qui veulent refonder le systeme Malien. Apres tout le soleil se leve a l’est et se couche a l’ouest, ma grande Kenedougou.

  2. Comment pouvez vous faire un coup d’état a un président qui finit son mandat dans deux mois 2012 a été le coup d’état le plus con du monde CHAPEAU A L ARMEE MALIENNE

  3. Aucune valeur scientifique à ce sondage , qui n’est qu’une forme de manipulation de l’opinion publique internationale habituée à des sondages , sérieux , scientifiques et fiables.

  4. N’est ce pas 67% qui l’a réélu il y’ a juste 2 ans …lol…… ?????? nfp serait un économiste …fais nous le calcul svp sinon moi je ne vois qu’un petit déficit d’un 1%, je me trompe, non? lol …lol
    ah la démocratie au Mali est une comédie…..! Je l’avais écrit ici en 2018 que IBK n’a été au fond réélu que par 9 a 10% de population malienne! Je peux le démontrer avec simple calcul

  5. Issue of IBK resignation plus departure is welcomed plus accepted as justice by Malians. It is crooks of great ECOWAS who desire different. As was acknowledged by colonialists decades ago that in Africa first one nation want due treatment then if it get it all nations want due treatment.
    Corrupt government officials are blind to evolution that often remove them plus best do so quickly without hesitation. Cote d Ivoire plus Guinea feel actuality that majority of their citizens feel such fate is overdue for their violent plus stupid leaders who serve colonialists plus leave far too many of them in undue poverty.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  6. Sous Boua le ventru IBK le Mali a perdu 90% de son territoir national aux terroristes et en principe nous nous attendions aux 90% des Maliens qui rejettent Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba est un echec et un VERITABLE accident de l’histoire du Mali.

  7. DE GRACE/
    ARRETEZ AVEC CES SONDAGES DONT LES MALIENS N`ONT PAS BESOIN………….LES MALIENS ONT BESOIN DE CHOSES PLUS IMPORTANTES……………..

  8. La politique au Mali est en faillite. Les politiciens ont terni leur image au fil des ans et la nature ayant horreur du vide, ce sont les religieux qui ont pris la place, au grand dam d’une socité civile inexstante et à la solde des politiciens.

    Quant à la France, sa politique en Afrique est en faillite. La France-Afrique n’est plus qu’une illusion de façade maintenue par les chefs d’Etat africains, souvent taxés de sous-prefets de la France. Les jeunes africains ne sont pas dupes et perçoivent différemment la France et les français que leurs pères. Un fait est clair : la France est le pays le moins aimé par les jeunes africains (francophones et anglophones à la fois).

    • Merci pour cette analyse limpide, quand on regarde sur les indices de developpement des Nations-Unies les deniers au monde sont les pays de la FrancAfrique. Ca doit effecivement nous dire quelque chose, nous sommes encore colonises et dependants et a cause de la trahison de nos poliques et de nos elites.

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here