Massacre d’Ogossagou : Le geste citoyen du MIK

0

Il vient de remettre aux rescapées de ce massacre des produits de première nécessité, d’un coût estimé à près de 8 millions de F CFA

Des associations comme des personnes de bonne volonté, ne veulent rester indifférent aux tueries perpétrées contre les civils du village d’Ogossagou peulh.  Chacun, à quelque niveau qu’il soit, est en train de faire parler son cœur. C’est dans cette foulée, que le Mouvement IBK-Kanou (MIK) a compati à la douleur des victimes, en apportant des vivres de diverses natures.

Le MIK, sous la conduite de son superviseur national, Mamadou Togola, a dépêché une délégation pour aller remettre des dons aux heureux rescapés de ce massacre horrible. C’était la semaine dernière dans la Venise malienne, en présence des autorités administratives et politiques de la région de Mopti, au premier rang desquelles le gouverneur  le général Sidi Alassane Touré.

D’une valeur de près de 8 millions de FCFA, entièrement financés par le mouvement IBK-Kanou, les dons remis sont composés de riz, de bidons d’huile et de Spaghettis. Cette donation du MIK contribuera à soulager la souffrance des rescapés du massacre, en apportant de la joie à leur cœur.

Au regard de cette démarche hautement patriotique et salutaire, la délégation du MIK ayant fait le déplacement de Bamako, était composée de 17 personnes, toutes animées d’un même esprit.

Sur les lieux, hommes, femmes, vieux et enfants sont venus nombreux pour être témoins de cet événement inédit. Les parents répondant au nom des victimes, ont également fait le déplacement.  Après que la cérémonie de réception, les invités ont eu droit à une série d’interventions.

Celle du superviseur national du MIK, le très pragmatique Mamadou Togola, a consisté à remercier d’abord les invités pour leur patience et surtout l’intérêt manifesté pour cette cérémonie de donation. Il a aussi remercié les autorités administratives et politiques pour leur déplacement. Le très humble Togola, non moins coordinateur des Clubs et Amis de Karim Keita (CAKK) a aussi souhaité un prompt rétablissement aux blesses et prié pour le repos des âmes disparus. Toujours confiant en l’avenir de ce pays, il a demandé l’Union sacrée autour du président de la République, dans l’exercice de ce second mandat. L’infatigable superviseur du MIK a également invité tous les maliens à se donner la main, pour que ce pays puisse retrouver le chemin de l’émergence.

Le porte-parole des bénéficiaires, a remercié la structure donatrice. Par la même occasion, il a apprécié ce geste du mouvement, qu’il a jugé très significatif, puisque le moment est très bien choisi pour ce faire.  Meurtri dans son chœur et dans son âme, le porte-parole pense que ces dons contribueront à leur faire supporter la souffrance dont ils ont fait l’objet, suite à ce massacre barbare, ignoble et non justifiable.

Quant au représentant régional de l’Etat, le général Sidi Alassane Touré, il a aussi remercié et félicité les heureux donateurs. D’après lui, des gestes comme ceux-là sont salutaires et encourageantes. Le MIK, au-delà de l’esprit qui l’anime, a une dimension très sociable.  Celle de toujours voler au secours des personnes en situation difficile. Et à travers la présente donation, le mouvement vient une fois de plus de démontrer à l’opinion publique, ce qui a toujours fait la particularité du Malien.  C’est-à-dire accepter de partager avec les autres, le peu qu’il possède.

À notre connaissance, c’est le seul mouvement qui s’est montré encore actif, à travers des actes pour accompagner le chef de l’Etat.  De même, le MIK reste toujours disponible à accompagner IBK à concrétiser son projet de société, mûrement pensé et réfléchi pour conduire le Mali sur le chemin de l’émergence.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here