Oumar Mariko à Kebila : « Nous vaincrons IBK et son régime… »

0

Courant dimanche 16 juillet, le Dr Oumar Mariko, président de la Solidarité africaine pour la démocratie et l’Indépendance (SADI), un parti politique, s’est rendu à Kebila, dans le cercle de Kolondiéba. Accompagné d’une forte délégation, l’opposant politique rendait visite aux sinistrés de l’inondation de la localité. Occasion pour lui de rassurer que le M5 obtiendra sa victoire contre le régime IBK.

Pour venir en aide aux populations victimes de la récente inondation survenue à Kebila, une localité située dans le cercle de Kolondiéba, Oumar Mariko a rendu visite aux habitants du lieu. En compagnie d’une forte délégation, l’opposant s’est prononcé sur la situation nationale du pays, invoquant clairement sa position aux populations de la localité. « Aujourd’hui, vous et nous savons tous ce qui se passe dans le pays. Ma position est connue, puisque je fais partie de ceux qui réclament la démission du président de la République et de son régime », a-t-il expliqué aux habitants de Kebila.

L’ancien député de Kolondièba tacle le régime pour ne pas venir au chevet des victimes de l’inondation. « Si le régime se souciait  du peuple, le gouverneur et le sous-préfet  devraient immédiatement se rendre ici le  jour même de cette inondation. Ils devraient le faire, nous avons vu que dans certains pays, les autorités prennent immédiatement des hélicoptères pour venir en aide à la population lorsqu’une chose pareille se produit », a-t-il expliqué. Il poursuit : « Mais, si le régime fait dos à la population, quoi qui arrive, il s’en fout des difficultés de la population. Tel est l’une des raisons qui font que nous (M5-RFP) voulons chasser Ibrahim Boubacar Keita et son régime du pouvoir ».

Le président de SADI a saisi l’occasion pour rassurer que le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques « obtiendra sa victoire » sur le régime d’IBK. « La mauvaise gouvernance a atteint son paroxysme, des choses pareilles se passent sans aucune réaction de la part du pouvoir. Qu’à plaise à Dieu et à nos ancêtres, ajoutera-t-il, nous vaincrons le régime d’IBK.Certes ce n’est pas une chose facile, mais nous lui chassons du pouvoir ».

D’après l’ancien député de Kolondiéba, des gens sont impunément tués en  longueur de journées. « Beaucoup de personnes pensent que leurs enfants (militaires) continuent de se battre au front alors qu’ils sont morts il y a longtemps », dévoile le politicien avant d’ajouter : « Nous vous informons que chasser un président de la République de ses fonctions n’est pas facile. Nous changeons de domicile parfois, comme eux aussi changent de maison. Mais nous vous disons que nous sommes engagés dans une vraie bataille d’homme contre ce régime ».

Sans trop commenter sur l’aide prévue pour les habitants, M. Mariko demande à la commission mise en place pour la circonstance d’établir la liste des familles endommagées par l’inondation afin de voir comment les aider. Puis de terminer par une précision de taille : « Les destructeurs de ce pays sont ces mêmes gouverneurs, commandants et sous-préfets. Ils ont détruit notre pays au profit d’eux-mêmes et de leurs familles ».

                                                                                                            Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here