Ouvrage du général Yamoussa Camara : La Réplique de Me Konaté

15

Sur le plateau de nos confrères de Online, interrogé par le doyen Sampi, Me Mamadou Ismaël Konaté réagit et dit tout sans ambalage sur le livre du general Yamoussa Camara. Avant lui, l’autre ancien ministre de la Justice Me Mohamed Aly Bathily avait également apporté des démentis aux propos du général le concernant dans les colonnes de certains journaux de la place

L’ancien ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaël Konaté rompt le silence sur les accusations formulées contre lui par le Général Yamoussa Camara, dans son livre. L’ancien garde de Sceau dément toute implication dans l’emprisonnement de général Yamoussa Camara qui n’arrive pas à digérer son séjour dans le milieu carcéral, selon maître Konaté.

Il révèle que la porosité évoquée par le général dans son livre entre l’exécutif et l’appareil judiciaire n’est pas une réalité. Pour Me Mamadou Ismaël Konaté, il n’a pas démissionné à cause de ” Antè A Bana”, il invite le général écrivain à bien lire sa lettre de démission.

L’ancien ministre de la Justice d’IBK révèle qu’il n’a jamais été le conseiller du Général Ibrahim Dahirou Dembélé comme le prétend Yamoussa Camara. Il nie toutes les allégations du général contre lui et il l’invite par conséquent à apporter des preuves de ce qu’il dit.

En un mot, il a mis le général écrivain dans ses petits souliers. Ce qui laisse croire que tout ce que le général Yamoussa Camara dit dans son bouquin est à prendre avec des pincettes. Il s’attaque à plusieurs personnalités publiques et politiques de notre pays.

Sur la situation actuelle du pays, le ministre de la justice, Me Mamadou Ismaël Konaté révèle qu’elle est très critique et que les autorités de transition doivent œuvrer pour eradiquer ce fléau qui s’est généralisé sur toute l’étendue du Mali.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Pkagame: C'EST SIMPLE DÈS QU'ON PARVIENT A VOLER ASSEZ DE l'ARGENT PUBLIC (HARAM) ON EST ELU ROI AU MALI, PAYS DE L'IMPUNITE CHRONIQUE!

    C’est les deux qui ont détruit le Mali les juges et les généraux…car les petits politiques et valet administrateurs pourris n’auraient jamais osé violenter notre pays si ces deux n’étaient pas leur complice en corruption! Le peuple va de toute façon en découdre avec eux tôt ou tard et cela une fois pour toute!!! Il n y’ aura plus de coup d’état facile suivi de vols massifs de l’argent public!

    NUL AU DESSOUS DE LA LOI AU MALI!

  2. Je crois que les deux intervenants (Gl Yamoussa Camara et Me Mamadou Ismael Konate ) ne parviennent pas à s’entendre sur l’aspect justice . Chacun connaissant bien son domaine , le titre du livre du General Camara suffit largement et doit couper à tous les débats inutiles . Une chose est sûre, son incarcération a été faite en violation des règles élémentaires du droit . En sa qualité d’ancien Ministre de la Republisue , il appartenait à l’Assemblée nationale de le traduire devant la haute Cour de Justice , même si nous savons que cette juridiction existe de nom , elle n’a jamais joué son rôle. Je crois à tout ce qu’avance le General Yamoussa Camara dans son ouvrage . Avec IBK nous étions dans un système où tous les pouvoirs étaient consacrés entre les mains de la seule famille IBK. Pourtant sous le même IBK ce droit a été accordé à un ancien Ministre en la personne de Mahamadou Camara . Sous IBK nos écrits sont encore fidèles, la justice s’exerçait à plusieurs vitesses . N’importe qui serait à la place du General Yamoussa Camara allait avoir la même réaction. C’est bien que les anciens Ministres de la Justice se défendent, mais aucun ne peut nier que cet homme a été séquestré durant des années rien qu’avec des combines pour non seulement l’éloigner du roi fainéant, mais surtout ternir son image d’homme intègre. Dans son livre , il cite des noms du hauts gradés de l’armée qui ne pourront pas répliquer parce que ils sont tous connus . Le General regrette que la fameuse loi d’entente est empêché la tenue de ce procès mais le peuple a compris beaucoup de chose . Si dans notre monde , il y a la loi d’entente , le jour du dernier jugement il n’y aura ni loi, ni avocat encore moins protecteur , chacun répondra de ces faits .

  3. Bande de fripouilles !! Vous êtes tous pareils, les Magistrats et les Hauts gradés Maliens sont tous des menteurs et des malhonnêtes. Ni Konaté, ni Yamoussa ne dit la vérité., tous des menteurs !!💡💡💡💡

  4. Ce maitre Konate est un autre vendeur de tapis car il n’a rien dementi ici tout est paraboliquement decrit, un autre compagnon de l’enfant maudit de Sebenikoro Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba!

    • Non ! Mon frère, Me Konate n’avait aucun lien avec Karim. Avocat de profession c’est IBK qui lui a constitué pour défendre ses intérêts dans l’affaire Tomy . Après le même IBK a eu besoin de ses services, ce qui explique son entrée dans le gouvernement . Il ne s’est pas compris avec le roi sur des questions relevant de son ministère, il a rendu le tablier . Me Konate avait beaucoup d’ambition pour la justice , il n’a pas été suivi , ainsi il a tiré toutes les conséquences

      • Me Konate avait beaucoup d’ambition pour la justice , il n’a pas été suivi , ainsi il a tiré toutes les conséquences

        Ah bon hein, ambition pour la justice vous dites ? N’est-ce pas celui-là même qui est l’instigateur principal de la tentative d’emprisonnement arbitraire d’un chroniqueur de radio pour un prétendu “délit de sale gueule” ? C’est vrai qu’ici au Mali, on a vraiment la mémoire courte. N’importe quel arriviste débarqué du gouvernement va faire une campagne médiatique sur ses chimériques ambitions qu’il n’a pas pu réaliser. Ça s’appelle se foutre de l’intelligence collective du peuple…

        Pensées rebelles.

  5. Le Général putschiste a raison, les différents ministres de la justice d’IBK ont tous œuvré pour ne pas tenir le procès de l’affaire de l’assassinat des bérets rouges. C’est un fait inscrutable. Ce Me Konaté n’a été qu’un tapin politique, qui feigne aujourd’hui avoir été en désaccord avec son Mandé Massa alors qu’il fut même son avocat dans l’affaire Tommy. Au lieu de demander au Général Camara d’apporter une quelconque preuve de ses accusations, que notre “vaillant” avocat l’attaque en diffamation, en bon initié du droit…

    Pensées rebelles.

  6. Le général Yamoussa Camara a écrit et a dit la vérité ! Seulement il l’a fait tard , certains se posent la question : pourquoi il n’a pas fait un peu plutot? ( Je suis sűr qu’on lui n’a pas donner la possiblité).Il a été arbitrairement emprisonné , victime d’une injustice! Je ne le connais pas mais n’importe qui , qui a vu son interview s’est redu compte qu’il est innocent , rien que les détails qu’ il a dit montrent vraiment la coherence de ce qu’il a dit.

    • Le devoir de réserve d’un officier d’active l’empêchait d’écrire, ou plutôt publier avant qu’il n’aille à la retraite.

      • Le devoir de réserve d’un officier d’active l’empêchait d’écrire, ou plutôt publier avant qu’il n’aille à la retraite.

        Tous les moyens sont bons pour défendre son honneur bafoué, y compris la transgression des règles dont la partie adverse se fout éperdument…

        Pensées rebelles.

    • Pour l’histoire rien n’est tard . La rédaction d’un livre prend du temps. Avant il pourtant adressé une lettre ouverte à IBK , son contenu est le développement du livre . Mon cher IBK a été le plus mauvais President du Mali. Ne souhaitons plus avoir pareil . Le roi fainéant qu’il est né maîtrisait aucun sujet . Il a tellement de défauts sans avoir une seule qualité.

  7. L’Ancien Ministre de la Défense Yamoussa CAMARA, n’insisterait sur son innocence, au point d’en écrire un livre, s’il n’était pas innocent.
    Il a dû être arbitrairement emprisonné. Sinon pourquoi il s’acharnerait à vouloir faire connaitre la vérité… ?
    Ce Monsieur voulait être jugé…, pour que les responsabilités soient établies. Mais le POUVOIR l’en a privé.
    Il aurait eu le tort d’être Ministre au moment des faits. Donc politiquement ” responsable “. Dans cette situation…, en cas de coup de FORCE, s’il y a arrestation les ” responsables politiques ” ne peuvent y échapper.
    Dommage pour Monsieur Yamoussa CAMARA. J’ai l’impression qu’il a bien été victime d’une injustice.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  8. Si chacun cherche à se blanchir finalement le peuple sera confus, e qui me parait être plus logique la vérité tend vers la victime alors nous croyons plus à la version du GENERAL plus que ceux qui ont été toujours au frais.

Répondre à DIAK Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here