Procès Nouhoum Tapily contre Mamadou Sinsy Coulibaly : Une foule déterminée empêche le président du Patronat de comparaître devant le juge

5

Une foule s’est massée, hier mercredi 24 avril 2019, devant la devanture du tribunal de la Commune IV de Bamako. Objectif : empêcher coûte que coûte la comparution, devant le juge, de Mamadou Sinsy Coulibaly, le président du Patronat malien. Ce dernier devait être entendu par le procureur à la suite d’une plainte pour « outrage à magistrat et menace » déposée par Nouhoum Tapily, le président de la Cour suprême du Mali.

Selon les soutiens du président du patronat malien « tant que Nouhoum Tapily n’aura pas démissionné, Mamadou Sinsy Coulibaly ne sera pas écouté  par la justice.»

« Tapily voleur, lutte contre la corruption », «  départ immédiat de Nouhoum Tapily », « Nous réclamons la tête de tous les prédateurs », « Le peuple ne veut plus de Nouhoum Tapily et de Dramane Diarra », « Tapily démission », pouvait-on lire sur les pancartes des partisans de Mamadou Sinsy Coulibaly.

A cause de la foule, Mamadou Sinsy Coulibaly et son avocat n’ont pu accéder à l’intérieur du tribunal. Le procès a été donc renvoyé sine die. Après le Tribunal, les manifestants ont mis le cap sur le siège du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) pour acclamer Mamadou Sinsy Coulibaly. Ce dernier les a remerciés de leur soutien contre la corruption au Mali.

Pour rappel, la plainte du président de la cour suprême fait suite aux accusations contre lui, le vendredi 15 mars 2019,  au cours d’une conférence débat sur le rôle du secteur privé dans la lutte contre la corruption, par Mamadou Sinsy Coulibaly, le président du Patronat malien. « Tapily est le fonctionnaire le plus corrompu, le plus dangereux, un meurtrier reconnu de tous, un arnaqueur notoire, un racketteur qui a racketté nos entreprises, un individu infâme…», avait déclaré Mamadou Sinsy Coulibaly.

M.K.Diakité

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. On a coutume de dire “Que l’on soit riche ou pauvre le jugement de la cour nous rendra blanc ou noir” Ce dicton n’est pas verifié au Mali. Depuis le 19 nov.1968 jusqu’à nos jours le droit n’est plus dit au Mali. Le Mali est le pays où on adopte de belle loi mais l’application est tout autre.Le droit n’est pas dit au Mali ayons le courage de le dire. Le magistart malien pense qu’il vaut plus que le Mali, que sa femme vaut plus que le Mali, que ses enfants, ses amis et toute personne capable de lui donner quelques choses valent plus que le Mali. Les magistrats n’ont aucun respect pour Mali.
    Tous les problèmes que le Mali connait aujourd’hui trouvent leurs sources dans la magistrature qui n’ont pas hésité une seule seconde à placer leur interêt personnel au dessus de l’interêt supérieur de la nation.
    Il est temps et grands temps que le president de la republique en tant que chef suprême de la magistrature et le conseil superieur de la magistrature fasse appel aux magistrats pour leur rappeler de leur devoir régalien qu’ils cessent d’être exclave de l’argent et de leur désir sinon le pire est à venir. Les magistrats sont là tous les jours à fouler au pied les lois de la république.
    les 95% des magistrats maliens sont corrompus jusqu’à la moelle épinière.On ne doit laisser sous aucun pretexte une minorité fussent -ils des magistrats, douaniers, inspecteurs ou controleur de l’Etat anéantir l’avenir de tout un peuple. faisons des efforts pour sauver le Mali avant qu’ils ne soit trop tard car trop tard ne peu être rattraper.
    Vive le Mali

  2. Mais je pense que avant de dire des maux sur des gens Mamadou S cly devrais nous dire d abord comment lui mamadou est devenu riche c’ est en cela que nous allions le suivre dans sa lutte sinon. c est quoi son motif de commencer à nuire la vie des fonctionnaires ou commerçants en s’outre passant? nous le connaissons comme d’ autre exemple Mamadou Sidibé de SOMAPIL de ce même patronat ou encore un autre Diallo à Kayes. Nous savons comment il oriente les grands financements vers leur domaine d’ activité.
    Qui ne connais pas qui avant de mettre les autres dans des pétrin mon cher tu ne peux pas cacher tes salle linges dans ce domaine de corruption le jour J tu verra la réalité.

  3. Concernant, la corruption Il faut aussi voir du côté de la Douane. Comment font certains douaniers, la procédure de dédouanement n’est pas respecté, les tarifs sont mis de côté pour racketter les comercants. Voici la raison essentielle de la flambée des prix. Exigeons le dédouanement selon le code de Douane. Je vous en direz plus dans un mois

  4. les jeunes ne baissez pas les bras. Cette lutte est la leur. C’est la corruption qui est entrain de tuer vos emplois. Il est temps qu’on mette fin à cette corruption.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here