Projet « MGD4 Food For Education »: Phase 4

0

Financée par le gouvernement américain, à hauteur de 25 millions de dollars, cette quatrième phase du projet touchera directement 111,725 personnes dont 84 661 élèves de 267 écoles fondamentales

Malgré la situation sécuritaire préoccupante, les autorités de la transition, à travers le ministère de l’Education nationale se déploient pour remettre l’école sur les bons rails. D’énormes efforts sont en train d’être faits pour la relève de l’école malienne.

C’est dans cette dynamique que le département de tutelle, en collaboration avec l’Ong Catholic relief services (CRS) et les partenaires locaux, ont lancé la quatrième phase du projet « MGD4 Food D’or Education ». C’était ce lundi 6 décembre 2021, dans la cour des magasins de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM), sise à Sogoniko, dans la commune VI du district de Bamako. Financée par le gouvernement américain, à hauteur de 25 millions de dollars, cette quatrième phase du projet touchera directement 111,725 personnes dont 84 661 élèves de 267 écoles fondamentales.

Après les mots de bienvenue du représentant du maire, le représentant résidant de CRS, M. Bangre Moussa Dominique dira que 43 centres de développement de la petite enfance des régions de Mopti, Bandiagara, Nara et Koulikoro bénéficieront des programmes alimentaires pour asseoir l’éducation des élèves. Il permettra d’améliorer l’attention et l’assiduité des élèves, en fournissant des repas scolaires quotidiens et des rations à emporter aux élèves. Du coût, la sécurité alimentaire des élèves sera assurée.

Et M. Bangre Moussa Dominique d’ajouter que le projet « MGD4 Food For Éducation »  servira à améliorer la qualité de l’enseignement de la lecture et de l’écriture, en renforçant les compétences et les connaissances des enseignants et des administrateurs. A cet effet plus de 18 000 manuels scolaires distribués dans les 267 écoles couvertes par le projet et 40 bibliothèques communautaires seront créées. En même temps la formation de 788 enseignants et directeur d’écoles sur les techniques de l’approche équilibrée, sera assurée par le projet.

Pour l’ambassadeur des USA au Mali, SEM. Dennis B Hankins, à travers le projet « MGD4 Food For Éducation », le Mali pourra faire face aux menaces terroristes. Parce que, l’éducation constitue le vecteur le plus important pour lutter contre l’extrémisme violent dans un pays. Ce qui peut leur permettre de participer à l’économie nationale. SEM  Hankins  a  reconnu les efforts du département pour assurer l’éducation à chaque enfant du pays. Il a également profité de l’occasion pour rassurer Mme le ministre de la disponibilité des USA à accompagner l’éducation des enfants au Mali.

La ministre de l’Education nationale, Mme Sidibé Dedéou Ousmane a demandé aux acteurs de mise en œuvre de ce projet, de mettre l’accent sur la santé et l’hygiène, en ces temps de la pandémie de Covid-19.  Cela doit se faire, selon elle, par le respect des mesures barrières édictées par les hautes autorités du pays.

L’actuelle patronne de l’Education nationale a aussi souligné qu’à ce jour, 15 74 écoles publiques bénéficient l’appui du budget national pour le fonctionnement des cantines scolaires. De même, le gouvernement s’engage à maintenir son engagement d’accroître annuellement le nombre de bénéficiaires à 10% sur fonds propre.

A noter en plus des vivres, pour l’opérationnalisation correcte du projet sur le terrain, 5 véhicules pickups et 11 motos DT ont été aussi remis à Mme le ministre. Des ordinateurs ont également été remis à la coordination des opérations, afin de permettre à l’administration dudit projet de mieux faire le suivi.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here