Promotion de la démocratie dans le monde : l’IRI mise sur la nouvelle génération

0

Dans le cadre de la promotion de la démocratie dans le monde, l’Institut Républicain International (IRI), via son programme Génération Démocratie, a initié une rencontre d’échanges et de partage d’expérience. Ladite rencontre, qui s’est tenue du 27 au 30 octobre 2015 à Dakar, a regroupé une quarantaine de jeunes issus de 7 pays de l’Afrique de l’ouest. Les six représentants du Mali ont procédé, le lundi 14 mars 2016 dans les locaux d’IRI-Mali à Badalabougou, à une restitution des travaux de Dakar. C’était en présence de plusieurs leaders d’associations ; du Vice-président d’IRI en charge des programmes, Thomas Garrett ; et de la directrice Afrique, Mme Gretchar Birkle.

A rappeler que ces 40 jeunes leaders se sont retrouvés à Dakar, dans le cadre du programme Génération Démocratie (GenDem) de l’IRI et, pour dresser un état des lieux de la participation de la jeunesse au processus politique. Après une série de communication, d’analyses et d’échanges très constructifs, les jeunes ont pris des résolutions relatives à l’égalité entre les droits politiques et les droits de l’homme ; à l’engament de la jeunesse dans le processus politique ; à l’émergence d’un processus politique plus inclusif ; à la favorisation de l’accès des jeunes aux ressources des partis politiques ; à la prise en compte plus large des jeunes dans les systèmes de gouvernance mondiaux et à la résolution des conflits politiques sans aucune violence. Durant les deux jours de rencontre, les participants ont eu un échange d’expériences visant à amorcer une union mondiale de la jeunesse autour des valeurs démocratiques.

Le Vice-président de l’IRI, Thomas Garrett, dira que la Génération Démocratie est une coalition mondiale de jeunes et de plus de 200 organisations de jeunes de 67 pays qui partagent la volonté de donner aux citoyens, d’une part, les moyens de s’investir activement dans les processus politique, économique, et de gouvernance, et, d’autre part, de leur permettre de rendre leurs gouvernements redevables de leurs actes.

Quant à la directrice d’IRI en Afrique, Mme Gretchar Birkle, elle a expliqué que la GenDem, connecte la jeunesse à travers le monde et les systèmes politiques : régimes autocratiques, hybrides, démocraties en développement et régimes démocratiques afin d’échanger les idées, expériences et meilleures pratiques en la matière. Le but étant d’accroître l’implication politique et civique de la jeunesse tout en lui permettant d’avoir une voix plus forte au sein des institutions locales et nationales et d’être mieux servie par elles.

Seydou Karamoko KONÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER