Protection des institutions : La plateforme ‘’nous le peuple’’ s’investit

0

Le président de la plateforme ‘’nous le peuple’’ Hamane Touré dit serpent a animé un point de presse le mardi 2juin 2020 au Maeva Palace. Cette rencontre avec la presse visait à informer l’opinion nationale et internationale de leur engagement à défendre les institutions du Mali.

Suite à la déclaration de la CMAS de Mohamoud Dicko relative à la démission du Président de la République, la plateforme ‘’nous le peuple’’ n’attend pas rester en marge de cette déclaration. C’est dans ce contexte que la plateforme ‘’nous le peuple’’ attend défendre le président et les institutions du Mali.

Selon le conférencier Amane Touré, Mohamoud Dicko et son beau fils à cause des ‘’frustrations personnelles ‘’ s’adonnent à des actions de subversion uniquement pour satisfaire des intérêts personnels inavoués’’. Poursuivant, Hamane Touré dira que le chantage quotidien et permanent à travers les marches, les meetings, les vidéos et les publications sur les réseaux Sociaux ne saurait perdurer. ‘’ Demander la démission du Président légal et légitime n’est ni plus ni moins qu’un acte de malveillance, de provocation et de désordre’’ dixit Hamane Touré.

C’est pourquoi il a demandé aux organisateurs de la marche du 5 juin de revenir à des meilleurs sentiments. ‘’L’heure n’est pas à la déstabilisation, mais plutôt à l’union des cœurs et des esprits pour redonner espoir, mobiliser les énergies, redonner confiance aux Maliennes et Maliens conduire le progrès, renforcer l’unité nationale’’ a Laissé entendre Amane Touré.

Une délégation est allée à la rencontre de l’Imam Dicko. Pour l’instant, les appels téléphoniques ne sont pas prometteurs. Lorsque cette rencontre ne portera pas ses fruits, une marche opposée sera organisé le même jour sur le même lieu.

B. Simpara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here