Rassemblement des maliens et la gouvernance : Renforcement des capacités des cadres du parti

0

Le 21 novembre 2020, au Mémorial Modibo Keita, le jeune parti politique, Rassemblement des Maliens (RAMA), de Paul Ismaël Boro, a organisé une session de formation de renforcement de capacités de ses cadres, en gouvernance du parti et mobilisation des ressources.

 Contenu de la formation

Pour cette première session, la formation a été axé sur : la gouvernance du parti  ; les relations extérieures ; les relations locales et les alliances ; la mobilisation des ressources humaines et financières.

Il nous faut compter sur des cadres crédibles…

En saluant l’opportunité de cette formation, le 1er Vice-président du parti  Rassemblement des Maliens (RAMA), M. Souleymane Frantao, a aussi souligné la nécessité d’avoir des cadres compétents, crédibles et capables de cerner les questions vitales du pays.

Souleymane Frantao : « La formation Représente pour nous le socle, le socle de la conquête du pouvoir. Il nous faut compter sur des cadres crédibles, capables de cerner et de se prononcer sur toutes les questions vitales du pays. Nous devons être capables d’exercer les responsabilités de gestion y compris au sein des collectivités territoriales ».

La gouvernance du parti

Pour revenir au contenu de la formation sur la gouvernance du parti, le 1er Vice-président Souleymane Frantao a dit : « Nous devons être en mesure d’identifier les problèmes qui affectent le fonctionnement interne et externe du parti, dans l’optique d’une gouvernance démocratique. Nous devons mieux connaître notre système politique et comprendre le cadre juridique ainsi que les instruments de régulation, les rapports entre les partis politiques et le parlement, les partis politiques et l’État, les partis politiques et la société civile, les partis politiques et les organismes de gestion des élections ».

Les ressources

« Il nous faudra identifier et comprendre les différences sources de financement et les outils de gestion efficaces pour le parti », a-t-il ajouté.

A titre de rappel

Rappelant que le parti RAMA a été créé, il y a juste une année, dans le but de changer de façon radicale le système politique, économique, social et culturel existant, en luttant contre la mauvaise gouvernance et d’autres maux dont souffre le Mali et au nombre desquels figure la corruption. « Le RAMA est né de la volonté de ses fondateurs de casser un système, celui dominé par la mal gouvernance, le clientélisme et la corruption; toutes choses qui ont donné à la chose politique le visage hideux qui, aujourd’hui, le caractérise pour bon nombre de nos concitoyens », a rappelé le secrétaire général du parti, M. Ibrahim Coulibaly.

Pépin Narcisse LOTI

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here