Retour au pays de Jean Zerbo : Un accueil à la hauteur du Cardinal

0
Koulouba: le nouveau cardinal présenté au président IBK

C’est une foule nombreuse composée de personnalités, au premier rang desquelles, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita, qui était présente à l’aéroport international Modibo Keita pour recevoir l’homme de foi

Après une longue absence observée, à partir du  28 juin dernier Mgr Jean Zerbo est de retour au pays. C’est une foule immense, composée de personnalités, au premier rang desquelles, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita, qui était présente à l’aéroport international Modibo Keita, pour reverser un accueil digne de nom au saint homme. Cette marque de grandeur et de considération de la nation témoigne de l’engagement et de la détermination de l’archevêque Jean Zerbo, pour la stabilité et l’apaisement du climat social de notre pays.

Dès sa décente de l’avion, le désormais cardinal a serré les mains du président de la République sur fond de pas de danse des chorales «Sainte Rita» et «Chœurs des anges». Les salutations fraternelles pleines de chaleurs entre les deux personnalités ont été suivies par un  bref entretien.  Très ému, le nouveau cardinal  a formulé des prières dans lesquelles, il a souhaité «que la paix règne au Mali».

Après cet accueil digne de l’homme de foi, Mgr Jean Zerbo, en compagnie des personnalités de la République s’est rendu à la  Cathédrale de Bamako où une foule venue de tous les diocèses du pays, l’attendait dans la joie et  l’allégresse. Là-bas, la mobilisation de la communauté chrétienne était au rendez-vous, pour encore  magnifier leur soutien au cardinal. Celle-ci a remercié  le Ciel d’avoir donné à notre pays un cardinal.

L’abbé Timothé Diallo de la Cathédrale de Bamako,  dira que par cette  élévation,  que c’est  tout le Mali qui est honoré. Ajoutant  que l’église mesure la grandeur de la mission qui a été confiée à Jean Zerbo dans un pays meurtri par la guerre. Et Timothé Diallo d’assurer  le cardinal  que le soutien des religieux et religieuses de leur communauté ne lui fera pas défaut dans l’accomplissement de sa  mission.

De son côté, Jonas Dembélé, en qualité de  président de la Conférence épiscopale du Mali,  a  d’abord salué les autorités maliennes pour l’honneur fait à l’église catholique à travers l’accueil réservé à son éminence, avant  d’ajouter que le soutien de l’église au nouveau cardinal créé sera au beau fixe. « Dieu est amour ! Il récompense toutes les bonnes volontés, tous les hommes de bonne volonté au service de leurs pays, de leurs populations. Son éminence le cardinal Jean Zerbo n’est-il pas un don divin à ce Mali, plongé dans des turbulences ? Que ce grand esprit n’a eu de cesse d’apaiser. Le tourbillon de haine religieuse a buté  sur ce bouclier de sagesse, de patriotisme, d’amour de Dieu. Bonne chance et longue vie à notre désormais ambassadeur permanent au Saint siège»,  tels étaient les propos d’un musulman présent  à l’accueil.

Rendant  grâce au Tout puissant pour l’avoir  permis de  voir le jour de cette consécration, l’archevêque de Bamako a beaucoup remercié le chef de l’Etat pour cette marque de considération. Il a ensuite remercié  le président IBK pour son  implication  personnelle dans la prise en charge de l’évacuation de Mgr Jean Zerbo  France pour recevoir des soins, après une hospitalisation à l’Hôpital du Mali. Comme dans ses habitudes, son éminence a aussi fait des bénédictions pour la paix, la réconciliation et la cohésion dans le pays.

Au nom du président de la République, Thierno Oumar Hass Diallo a remercié  le Pape François  d’avoir osé choisir un fils de ce pays. Le ministre des Affaires religieuses et du Culte a aussi félicité le nouveau cardinal d’avoir accepté cette lourde mission. «C’est le jour de l’église, le jour du Mali, quelle belle espérance !», a avancé Thierno Oumar Hass Diallo.

Cette création au  cardinal de  l’archevêque  Jean Zerbo  est intervenue  le 28 juin  2017 par le consistoire du Saint siège.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER