Santé et sécurité au travail :Afrik Prevent tient son 3ème numéro

0

Le 3ème numéro de ‘La Matinale’ organisée par l’Agence de communication AfrikPrevent s’est déroulé  ce samedi 18 mai 2019 à l’hôtel de l’Amitié

3ème du genre, cette matinale s’est intéressée aux   thèmes : ‘Evaluation des risques professionnels : un moyen efficace de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles’, une thématique animée par Kizito Diarra, coordinateur de santé et sécurité au travail. La deuxième partie  quant à elle s’est articulée autour du thème ‘Le syndrome d’épuisement professionnel ou Burnout : comprendre pour mieux agir’, le conférencier Dr Moussa El Hadji Dicko dans son exposé a expliqué le syndrome qui s’assimile à un stress poussé, créé chez l’employé soumis à  une forte pression de travail dans  un environnement hostile auxquels s’ajoutent  d’autres facteurs qui provoquent  l’épuisement professionnel chez un individu dont les conséquences peuvent être autant irréversibles sur le plan de la santé que celui de  sa vie professionnelle à travers une baisse de sa  productivité.

La troisième thématique était « l’accident du travail : enquête et analyse » et la partie était animée par Mohamed Cissé, officier de santé et sécurité de travail.  S’agissant de cette étape, l’exposé a essayé de dégager : pourquoi une enquête et une analyse en cas d’accident de travail ?; qui doit-être chargé de l’ enquête d’accident de travail ?; et quelles sont les étapes d’une enquête d’accident de travail ?

A la suite de ces séries d’exposés riches en explications sur la santé et la sécurité du travail, les participants et les conférenciers ont ouvert le  débat avec comme seul objectif  améliorer les conditions du travail et des travailleurs.

Un esprit qui cadre bien avec les objectifs de l’évènement qui d’ailleurs ont été rappelés par le directeur général d’Afrik Prevent, Sidi Faskoye . En effet ‘La Matinale’, espace dédié à la promotion de la sécurité et la santé au travail, met en valeur les expertises des cadres pour : susciter des moments d’échange entre les acteurs de la sécurité et santé au travail pour enrichir la réflexion ; offrir une opportunité de s’informer sur des thèmes précis ; de créer un réseau local et permanent d’acteurs en SST ; et  permettre aux entreprises de se rencontrer afin d’échanger , confronter et partager leurs expériences et leurs savoir-faire sur les pratiques de la sécurité , santé et le bien-être au travail.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here