Sécurisation des opérations électorales : Le Général Salif Traoré sort la grande artillerie !

0

Une mission sentinelle bien remplie, empreinte de la courtoisie sociale et administrative requise,  qui crée sûrement le climat de sécurité indispensable à la sérénité des populations des régions du nord et du centre et du processus électoral. Un enjeu de taille !

Défis sécuritaires et  bonne tenue des opérations obligent. Le Général Salif, ministre de la sécurité et de la protection civile accompagné des directeurs généraux de la Police, de la Gendarmerie, de la Protection civile et du chef d’état-major adjoint de la Garde nationale étaient pendant quelques jours sur le terrain. Une mission bien remplie, avec notamment les implications des différentes sensibilités politiques, les représentants de l’Administration et les partenaires techniques et financiers.Partout où il est passé, le message est d’espoir : « L’État et les partenaires mettront tout en œuvre pour assurer la sécurité des populations avant, pendant et après les élections ».

Première étape de cette mission très riche, la région de Mopti, la zone la plus minée par l’insécuritémalgré ses 3272 bureaux de vote pour plus d’un million d’électeurs. L’enjeu est donc de taille !Raison de plus, c’est donc avec toute la courtoisie administrative et sociale que le ministre a entamé cette tournée bien remplie. En effet, dès son arrivée dans cette région, le ministre et sa délégation se sont rendus aussitôt chez les notables de la ville pour les exhorter à promouvoir un climat de paix et de retenue pour la bonne tenue des législatives de mars-avril.  Ce fut ensuite de véritables séances de travail avec les différentes sensibilités politiques, les représentants de l’Administration et les partenaires techniques et financiersautour de la question des élections législatives. Au Ministre Traoré d’expliquer d’abord le bien fondé de la tenue des législatives, indispensable, selon lui, pour éviter au pays un vide institutionnel qui ne ferait que compliquer la situation sociopolitique et sécuritaire déjà tendues. Malgré les difficultés, le constat sur le terrain sont rassurants. Les préparatifs vont bon train à Mopti et de nombreuses localités ont déjà reçu leurs matériels électoraux. Le ministre a estimé que la communication interpersonnelle directe au sein de la population dans le sens de l’apaisement est indispensable pour des élections paisibles.

Circonstances obligent ! Le Général Salif Traoré s’est rendu au chevet des populations du village de Kéma, dans la commune rurale de Dougombo, cercle de Bandiagara, localité meurtri par des attaques terroristesdans la nuit du dimanche 08 au lundi 09 mars 2020. Il était accompagné du Gouverneur de la région de Mopti, le Général de Brigade Abdoulaye. Rappelons que ce village avait été attaqué par des individus armés non identifiés, faisant un mort parmi la population, détruisant des greniers remplis de céréales et emportant du bétail. Un village éprouvé avec des populations désemparées qui ont toutefois salué, à juste titre, la double présence du ministre de la sécurité et de la protection ainsi que du Gouverneur de la région. Des vivres et une enveloppe ont été remises par les hôtes du jour au chef de village. Celui-ci a néanmoins tenu à rappeler la fragilité de la situation sécuritaire autour de son village. Un cri de cœur bien noté par le Général Salif Traoré qui a déjà donné des instructions pour le renforcement de cette position ainsi que celle du village de Yawakanda dans la même commune où des attaques d’hommes armés non identifiés ont fait un blessé et des dégâts matériels le même jour . Cette visite en marge de celle de Mopti sur la sécurisation des élections de 2020, démontre une fois de plus, s’il en était besoin, le souci constant du Général Traoré, de pacifier le pays pour une meilleure tenue des élections.

L’étape de Tombouctou

Après Mopti, cap sur Tombouctou où le Général Salif Traoré et sa délégation se sont rendus tôt ce mardi pour discuter encore et toujours, de sécurisation des élections en vue.
A Tombouctou comme à Mopti, le ministre de la sécurité et de la protection civile a rendu une visite de courtoisie aux notables et leur demander des bénédictions pour la paix au Mali en général et plus particulièrement pour la tenue des élections.
A la conférence avec les parties prenantes aux élections, le Général Traoré a rassurer le cadre de concertation politique et engager les forces de défense et de sécurité à davantage de mobilisation pour les mesures de sécurisation des élections législatives. Tout le monde doit se sentir concerné et s’engager en conséquence pour la réussite de ce grand rendez politique majeur à cours terme. “Dépassez vos peurs et impliquez-vous pour le bien Mali”, a conseillé le Ministre Salif Traoré pour la pleine implication des populations, facteur évident des échéances électorales.
“Que le meilleur gagne dans la paix et la stabilité”, a conclu le Général de Division Salif Traoré.

Rappelons que cette importante tournée duMinistre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Salif Traoré pour la bonne tenue des élections succède à une importante rencontre du genretenue le lundi 02 mars à son département. C’était avec les responsables des mouvements armés dont il a bénéficié l’implication pour la sécurisation des élections législatives de 2020. Etaient présents à cette rencontre, les représentants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), de la Plate-forme (PF), du Mouvement Patrioitque pour le Salut de l’Azawad (MPSA), de la Coordination des Peuples de l’Azawad (CPA), du Mouvement (MPA) pour le Salut de l’Azawad (MSA), du Mouvement arabe de (MAA) et la Coordination des Mouvements et Fronts patriotiques de Résistance 2 (CMFPR2). A l’issue des échanges, il est à noter que lesdits mouvements sont bien engagés à renforcer les Forces armées de défense et de sécurité dans la sécurisation des élections à venir. Pour ce faire, des consignes seront données aux éléments desdits mouvements sur le terrain pour le bon déroulement des élections législatives dans leurs zones de responsabilité. Rappelons que cette rencontre fait suite à celle d’avec les gouverneurs et la Commission nationale de sécurisation des élections de 2020, le dimanche dernier, en présence du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.
A la lumière de ces initiatives, il apparaît indéniablement que la bonne tenue des élections législatives demeure une préoccupation majeure pour le Général Salif Traoré dont le leadership et la détermination de son équipe auront facilité la réalisation de la présidentielle de juillet 2018.

Daniel KOURIBA avec la cellule de communication du MSPC

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here