Soumaïla S. Fané de l’Amical des anciens du lycée Amion Guindo de Sikasso : “Je vais m’investir dans la consolidation de la paix à Sikasso”

0

C’était lors d’une rencontre des membres de l’amical des anciens élèves et sympathisants du lycée Amion Guindo de Sikasso à Djelibougou chez son président Soumaïla S. Fané, samedi 18 mai 2019. Comme défis à relever, il promet des efforts pour la consolidation de la paix dans la 3ème région.    

Après un bref résumé sur les actions culturelles, éducatives et sportives que Rokiatou Konaré, membre de l’amical, a exposé pour défendre un bilan dit positif, selon elle, l’amical a dénombré quelques défis à relever. Le président Fané, a quant lui, souligné l’importance de rimer dans le même sens que les organisations gouvernementales et autres qui œuvrent pour la prévention des conflits et la consolidation de la paix.

Pour Soumaïla S. Fané, Sikasso est l’une des rares zones qui n’a connu aucun conflit pour le moment et a estimé que cela est un acquis à préserver. Nous allons mettre en place des activités , des rencontres et autres pour pouvoir expliquer aux gens, jeunes et femmes l’importance de passer par le dialogue et la justice pour résoudre les petits conflits qui peuvent être grands, a-t-il laissé entendre. A en croire, le président dudit amical, c’est l’injustice qui nourrit les petits conflits et les transforme en guerre et autres.

En plus de Sikasso, l’amical a rappelé que leurs actions seront élargies sur toute l’étendue du territoire malien pour le retour de la paix dans les zones touchées et la consolidation de celle-ci, dans les zones non encore victimes. Il ne faut plus attendre, à ce que le conflit vienne chez soi pour agir. La paix est à préserver, a-t-il préconisé.

A souligner que l’amical des anciens élèves et sympathisants du lycée Amion Guindo de Sikasso est une association non lucrative et apolitique, a expliqué Rokiatou Konaré. Malgré cela, l’amical  n’est pas resté en marge de la nomination de leur mentor et ancien professeur, Housseïni Amion Guindo comme ministres de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Nous le félicitons, lui souhaitons une bonne réussite pour sa mission et lui réitérons notre soutien à l’accompagner dans sa démarche vers un Mali-propre, bon à vivre et sur des grands chantiers de développement, a confié M. Fané, avant de conclure que le ministre Guindo est un homme capable de relever des grands défis.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here