Tombouctou : la population réclame la sécurité

2

Le Forum des jeunes de Tombouctou a organisé une marche pacifique, dimanche 18 octobre 2020, pour montrer son mécontentement face à l’insécurité dans la Cité des 333 saints depuis plusieurs années. Occasion pour les jeunes du Forum d’interpeller les autorités à s’impliquer davantage pour le renforcement de la sécurité des paisibles populations de Tombouctou.

Une foule compacte, majoritairement jeunes est sortie, ce dimanche à la place de l’indépendance de la capitale de la 6èmerégion administrative du Mali pour montrer leur exaspération vis-à-vis de « l’insécurité sélective » que vivent les populations de Tombouctou. Les doléances des jeunes de Tombouctou sont très claires et précises.Nous pouvons lire sur les pancartes des manifestants et même sur la déclaration du forum des propos comme « non à l’amalgame », « non à la haine », « non à la détention d’armes par des civils », « non au banditisme », « nous sommes noirs, nous voulons voyager », « désarmez-les ou armez-nous »…

Selon le porte-parole du forum des jeunes de Tombouctou, M. Oumar Baraka, la Région est victime depuis bientôt 6 ans de braquages sur les axes routiers, dans les rues et même à l’intérieur des maisons, enlèvements de personnes et de leurs biens ainsi des nombreux assassinats. « Le dernier acte crapuleux  remonte du dimanche 11 octobre dernier où le jeune Alhariss AG Aljoumatt a été sauvagement assassiné suite à son refus de donner son téléphone à des brigands armés », martèle-t-il.

La ville de Tombouctou est aujourd’hui méconnaissable. Un sédentaire n’a plus le droit de circuler dans son véhicule ni sur sa moto encore moins de posséder un simple téléphone sans qu’il ne soit agressé ou même tué par ses forces du mal, qui circulent librement dans la ville, armes à la main.

La ville historique de Tombouctou connut pour son hospitalité légendaire, son brassage culturel est confronté depuis près de 6 ans à des attaques interminables, des tueries ainsi que des braquages à main armée. Des hommes armés sans foi, ni loi hantent en longueur de journée la stabilité de paisibles populations de la ville de Tombouctou.

Par ailleurs, le forum des jeunes de Tombouctou a formulé auprès des autorités régionales certaines demandes qui réduiront cette insécurité. Il s’agit de la sécurisation des personnes et de leurs biens par forces de défense et de sécurité, de la création d’une unité d’intervention rapide et de la redynamisation d’un mode opératoire des forces de défense et de sécurité, de la multiplication des patrouilles dans les quartiers périphériques, de la création d’une ceinture de sécurité autour de la ville. Les jeunes manifestants demandent aussi que justice soit rendue  pour  toutes les personnes victimes de braquages et assassinats dans la Région.

A noter que cette sortie de la communauté sédentaire intervient deux jours après celle des commerçants arabo-touaregs qui réclamait aussi l’instauration de la paix et la sécurité.

 

Ibrahim Djitteye

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ces populations ont de par le passe loge ces jihadistes et maintenant qu’ils se retournent contre leur logeurs ils crient au scandale, l’armee n’a pas que ca a faire.

  2. RECRUTEZ DES VOLONTAIRES CHEZ D AUTRES ETHNIES POUR STABILISER AU NORD! CHAQUE MALIEN A LE DORIOT DE STABILISER CHAQUE CM CARRE DU TERRITOIRE OU QUE CE CM CARRE SOIT, NORD SUD OU CENTRE EST OU OUEST!

    SEUL LE PEUPLE, LES POPULATIONS POURRONT VAINCRE LE TERRORISME, QUAND LES POPULATION SAURONT QU ELLES PEUVENT ELLES MEMES RIPOSTER, SEULEMENT EN CE MOMENT LA SITUATION CHANGERA!

    LES DJIHADS D AUJOURDHUI SE SONT QUE CONTINUITEES DE DJIHADS DES SIECLES QUI ONT COUPE L AFRIQUE NOIR DE LA MEDITERRANEE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here