Sommet Afrique-France : La comédie d’Emmanuel Macron

1

Tenu le vendredi 8 octobre 2021 à Montpellier en France, le Sommet Afrique-France a été un véritable fiasco. De la France aux pays africains, le dit sommet a été décrié à plus d’un titre. Il a donné l’impression d’une scène théâtrale. Macron désavoué était un acteur principal.

Le sommet Afrique-France, qualifié d’une technique de maintenir la colonisation sous une autre forme a été décrié par plusieurs Africains et Français. Macron donne raison à ceux qui regardaient ce sommet d’un mauvais œil car aucun chef d’Etat africain n’a été convié comme avant. Est-ce pour montrer son mépris à leur égard lorsque l’on sait que le courant ne passe pas bien entre le chef d’Etat français et quelques-uns de ses homologues africains? Ou parce qu’Emmanuel Macron se croit le président de ses anciennes colonies comme le pense un nombre important de la population africaine ? Difficile de répondre à ces interrogations. Mais ce qui est sûr, c’est que la non-participation des chefs d’Etat est considérée comme un folklore où les discussions se sont tenues mais sans aucune décision concrète.

Les décisions parachuteront sur les chefs d’Etat africains pour exécution comme pour montrer que Macron est le chef d’Etat des Africains et que ceux d’Afrique sont des gouverneurs. Autres dérives de ce sommet demeure le choix des hommes qui y ont participé. Beaucoup pensent qu’ils ne représentent pas la population car ceux qui ont à cœur la démocratie pour leurs pays et attendent de la France une aide sincère en la matière n’ont pas été conviés. Le choix a été fait selon le sentiment parce que ceux qui ont participé au Sommet  apprécient la France parce qu’ils ont des intérêts dans la politique française. A tort ou à raison, le Sommet Afrique-France est considéré par certains Français et Africains comme un théâtre dont Emmanuel Macron serait un artiste de faux semblant qui d’ailleurs ne dupera personne.

Bissidi SIMPARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Pour une fois que le sommet France-Afrique sort du schéma habituel se trouve sous les feux des critiques , E. Macron est un personnage transgressif dans sa façon de présidé , la meilleure illustration d’abord c’est voir l’état des partis politiques gauche-droite en France. L’actuel président français aime parfois casser les codes traditionnels de la politique de ses prédécesseurs , deux exemples me vient à l’esprit peut être que certains d’entre nous on oublié , sa première visite au Mali c’était à Gao qui a value le déplacement du pr ibk , et d ailleurs qui a troublé pas mal de nos compatriotes. Sans parler le sommet de Pau dont beaucoup d’entre nous ont été choqué sur la formulation convocation au lieu de l’invitation , enfin c’est un président qui provoque volontairement mais qui ne laisse pas indifférent , sa sortie sur la moyenne d’enfants des femmes africaines à fait couler d’encre dans le continent , mais honnêtement si ces propos étaient tenus par un de nos chefs d’états que se passerait-il ? Donc quand on mette bout à bout de ces transgressions on finira cerner le personnage. Enfin chaque génération fera à sa façon de faire la politique , pour une fois qu’il casse le code de recevoir nos chefs d’états corrompus doit nous interpeller à casser dans nos imaginaires l’incarnation qu’on fait de nos dirigeants depuis l’indépendance.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here