5e session de l’Association des Académies Nationales Olympiques d’Afrique : vers la mise en place de l’observatoire africain de l’olympisme

0

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo TOURE, a présidé le vendredi 13 mars à l’hôtel de l’Amitié, la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée générale évaluative et la 5e session de l’Association des Académies Nationales Olympiques d’Afrique (AANOA)

-Maliweb.net-Dans son discours, le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), Habib SISSOKO,  a souligné que c’est la 2efois  que le Mali accueille une l’Assemblée générale évaluative et  l’Association des Académies Nationales Olympiques d’Afrique (AANOA).

En faisant l’option d’investir dans la dimension humaine de ce monde globalisé, par l’éducation de la jeunesse, insiste le président SISSOKO,  les membres de  l’AANOA ouvrent l’avenir au dialogue et à la compréhension pour bâtir un monde en paix. C’est dans cet ordre d’idées qu’il a salué la mise en place de  l’observatoire africain de l’olympisme, ce creuset des valeurs des projets et des modes de raisonnement pour l’épanouissement de l’Olympisme en Afrique.

Pour sa part, le président de l’ACNOA, Mustapha BERRAF, a  rappelé qu’une Assemblée Générale fournit à ses participants  l’occasion de marquer un temps d’arrêt, une évaluation nécessaire pour jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru dans le but de rectifier éventuellement le tir pour la poursuite de l’odyssée.

De son côté, le ministre de la jeunesse et des Sports, Arouna Modibo TOURE, a indiqué que la tenue de cette assemblée générale évaluative à Bamako est une marque de confiance et d’estime à l’endroit du Mouvement Olympique Malien.

Il a indiqué que la vision du mouvement olympique, que sont Plus Haut, Plus Fort, Plus Loin,  cadre parfaitement avec celle du président de la République, sous le leadership éclairé duquel le Mali a adopté pour la première fois une loi régissant les activités physiques et sportives et ses textes d’application. Ce qui, affirme-t-il, traduit  la volonté politique de promouvoir le sport au Mali.

Selon le ministre Touré, le Mali est profondément attaché à la recherche de l’épanouissement de la Jeunesse et à l’intégration africaine. C’est pourquoi, il est constamment engagé à soutenir les organisations, institutions et Associations, comme l’AANOA, qui œuvrent pour l’affirmation des idéaux dont l’olympisme se veut le chantre.

La cérémonie a pris fin par la remise de distinction à Madame KEITA Aminata Maïga, épouse du Chef de l’Etat et président du l’Académie nationale olympique du Mali, au ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo TOURE et au président du CNOSM, Habib SISSOKO, pour leurs engagements. Il faut rappeler que cette Assemblée Générale évaluative prendra fin le dimanche 14 mars.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

La première dame recevant sa distinction
… le ministre de la jeunesse
….Habib Sissoko

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here