Abdoul Kassim Ibrahim Fomba, MJSICCC : “Les fédérations nationales sportives qui se rendront coupables de violations des textes, s’exposent aux sanctions”

0

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction civique, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba, a rencontré le lundi 17 juillet dernier, dans la salle de conférence de son département, les présidents des fédérations nationales sportives. Au cours de cette rencontre d’échange, plusieurs sujets ont été évoqués entre le ministre et ses interlocuteurs par rapport au développement du sport.

our la circonstance, le premier responsable du département de la Jeunesse et des Sports était accompagné par le général de brigade Bréhima Diabaté, vice-président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), Abdoul Aziz Maïga, directeur national des sports et de l’éducation physique (Dnsep), ainsi que plusieurs membres de son cabinet.

Trois semaines après sa prise de fonction, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction civique a décidé de rencontrer les présidents des fédérations nationales sportives pour leur parler des missions qui lui a été confiées par les plus hautes autorités pour le développement du sport.

Pour le ministre Fomba, le but de cette rencontre était de livrer quelques messages aux présidents des fédérations nationales sportives. “Les fédérations nationales sportives sont les premiers partenaires du ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne. Elles nous aident énormément par rapport à notre mission.

Même si, elles travaillent par délégation, elles ont un rôle extrêmement important et nous devons travailler avec elles en étroite collaboration. C’est dans ce cadre que j’ai voulu que les présidents de ces fédérations soient présents aujourd’hui afin de leur signifier la bonne disposition du département à continuer à collaborer avec toutes les fédérations”, a-t-il expliqué.

Il a précisé que le deuxième message, c’est attirer leur attention sur les responsabilités au niveau des fédérations et du département. “A un moment donné, il faut renforcer davantage ces responsabilités par rapport aux décisions à prendre en faveur des équipes qui sortent au nom du Mali. Le troisième point, c’était d’attirer leur attention sur l’application des textes relatifs aux activités physiques et sportives. Le fait de les appliquer ne veut pas dire que nous sommes forcément contre quelqu’un, mais il faut que nous les appliquions afin que nous soyons dans les bonnes dispositions de collaboration et dans le respect des textes. Les fédérations nationales sportives qui se rendront coupables de violations des textes, s’exposent aux sanctions de la part du département”, a-t-il laissé entendre.

Pour terminer, il a attiré l’attention des présidents des fédérations sur les priorités des plus hautes autorités concernant le développement du sport. “Au cours de cette rencontre, nous avons également attiré leur attention sur les priorités des plus hautes autorités dans le domaine sportif, notamment les bonnes conditions de nos athlètes qui se battent aujourd’hui pour le pays. Cela veut dire que lorsque les athlètes sortent au nom du pays, nous devons tout faire pour les mettre dans les meilleures conditions et nous allons tout faire pour les mettre dans les meilleures conditions. Les fédérations aussi doivent jouer et assumer ce rôle afin que les athlètes véhiculent la bonne image du pays”, a-t-il conclu.            Mahamadou Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!