Basket-ball : le Mali présent sur tous les fronts

0

Cette année, notre pays participera à trois Coupes du monde : les Coupes du monde junior et espoir/Dames et le Mondial espoir/Hommes.
 
En l”espace d”un an (octobre 2005-décembre 2006), le basket-ball malien a remporté trois trophées continentaux : le Championnat d”Afrique féminin des clubs avec le Djoliba, la CAN féminine junior et le Championnat d”Afrique espoir/Dames. À ces trois consécrations, il convient d”ajouter la deuxième place-synonyme de qualification à la Coupe du monde- obtenue au Championnat d”Afrique espoir/Hommes par la sélection olympique. Grâce à cette belle performance, notre basket-ball sera présent cette année à trois Coupes du monde : les Coupes du monde junior et espoir/Dames et le Mondial espoir/Hommes. Une première dans l”histoire du basket-ball international ? En tout cas , le président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Hamane Niang assure que c”est la première fois en Afrique qu”un pays se qualifie à trois phases finales de Coupe du monde.

 "Ces dernières semaines, nous avons fouillé dans les archives de la FIBA-Afrique, nulle part nous n”avons trouvé trace de la présence d”un pays à trois Coupes du monde. C”est dire que le basket-ball malien se porte bien et que les efforts consentis ces dernières années par les plus hautes autorités du pays notamment le président de la République ont été récompensés", a ainsi indiqué le premier responsable de la FMBB, lundi lors de la cérémonie de remise de chèque à la sélection nationale espoir par le président Amadou Toumani Touré.

Après avoir salué le brillant parcours des trois sélections nationales, Hamane Niang soulignera les actions posées par le chef de l”État dont le soutien financier et les conseils ne laissent jamais les joueurs indifférents. "Je peux même dire que c”est grâce à votre soutien que nous avons obtenu ces résultats. Vous avez construit 4 terrains aux normes internationales qui ont permis à des centaines de jeunes de pratiquer le basket-ball et à chaque fois que nous sommes reçus à Koulouba, nous repartons avec un gros chèque. C”est très important pour les enfants de se retrouver à vos côtés après avoir fait honneur aux couleurs nationales", a poursuivi Hamane Niang avant d”indiquer que notre pays est également qualifié pour les Jeux africains d”Alger.

Tous ces grands rendez-vous figurent déjà en bonne place dans le calendrier de la capitaine de l”E. N. espoir, Aïssata Boré qui ne doute guère du soutien du président ATT pour une bonne préparation des trois sélections. "Vous êtes une chance pour le Mali, l”histoire retiendra que c”est sous votre régime, que notre pays a participé à trois Coupes du monde. Nous ne voulons pas rester en marge du combat que vous menez pour le développement du basket. Ainsi, à partir d”aujourd”hui, nous vous considérons comme le premier basketteur du Mali", dira d”une voix émue la sociétaire du Stade malien de Bamako.

Réponse du président Touré : "vous méritez tout ce qu”on a fait pour vous. Vous avez fait honneur à notre peuple qui aime beaucoup le sport. Tous les moyens seront mis à votre disposition pour une bonne participation à la Coupe du monde. Le basket-ball nous comble et je suis très fier de recevoir l”équipe aujourd”hui dans cette maison de la République. Tout ce qui doit être fait sera fait avant le départ de l”équipe à la Coupe du monde et je ne doute pas de votre capacité à porter haut le drapeau national". Dans la foulée, le président Touré annoncera la construction prochaine de la salle multi-fonctionnelle tant attendue par le monde du basket-malien, ajoutant que notre pays déposera sa candidature pour l”organisation de la CAN dès la réalisation de cette infrastructure.

Avec une bonne chance de réussite pourrait-on ajouter quand on sait que le Mali vient d”être distingué pour ses efforts dans la construction d”infrastructures sportives et que notre arbitre international, Moussa Ismaïla Touré a été désigné par le Conseil supérieur du sport en Afrique meilleur sifflet africain, toutes disciplines confondues. Nous y reviendrons dans nos prochaines livraisons.

S. B. TOUNKARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER