Can Gabon 2017 : L’UJSMA honore Habib Sylla, Seydou Kane et Tidiane Niang

0

En marge de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations Total Gabon 2017, l’Union des Journalistes de Sport du Mali (UJSMA), présente au Gabon, a procédé à une remise de “Trophée de la fierté malienne”, à trois Maliens de la diaspora: Seydou Kane, Tidiane Niang et Habib Sylla. La remise de ces distinctions honorifiques s’est déroulée le dimanche 29 janvier 2017 dans la capitale gabonaise, Libreville, aux domiciles des trois opérateurs économiques. Aux dires du président de l’USJMA, Baba Cissouma qui conduit la délégation de l’association, d’autres distinctions sont en vue notamment à l’endroit du président de la CAF, Issa Hayatou et Makan Magassouba, un Malien travaillant à Lagardère Sports, le fils de Souleymane Magassouba dit Magass.
Par ce geste, l’UJSMA vient manifester toute sa reconnaissance à la diaspora malienne pour tout son attachement et pour tous les efforts consentis à l’endroit des délégations maliennes qui arrivent au Gabon plus particulièrement à la presse sportive malienne. ‘’Nous vous offrons ce trophée pour tout ce que vous faites pour votre pays, le Mali, particulièrement dans le cadre du sport. Avec votre accompagnement sans faille pour toutes les délégations sportives qui arrivent ici au Gabon, tous les journalistes qui arrivent ici en plus des supporters ont toujours été bien accueillis. Nous en avons été témoins oculaires plusieurs fois. Nous avons plusieurs fois entendu de ce que vous avez fait et par rapport à cette occasion nous voulons vous magnifier la reconnaissance de la presse sportive du Mali en vous offrant, en vous décernant ce trophée dénommé ‘’Trophée de la fierté malienne’’, s’est ainsi exprimé Baba Cissouma, président de l’Union des Journalistes de Sport du Mali avant d’ajouter que: ‘’Au Mali, monsieur Niang, nous sommes fiers de vous. Nous, journalistes de sport, nous sommes des leaders d’opinion et nous savons ce que cela pourra représenter pour vous. En tout cas, nous vous l’offrons du fond du cœur pour tout ce que vous faites pour le Mali. Vous méritez amplement ce trophée que j’ai l’honneur de vous remettre au nom de l’UJSMA.’’
Visiblement très ému de recevoir cette distinction honorifique, l’opérateur économique Tidiane Niang n’a pas hésité à exprimer ses sentiments de satisfaction. ‘’C’est une grande fierté pour moi. Je suis très ému. Ça fait trente (30) ans que je suis au Gabon. Je n’ai jamais oublié d’où je viens c’est pourquoi chaque fois, sans qu’on me le demande, je m’engage à fond avec toute ma famille derrière pour pouvoir aider, supporter tous les sportifs maliens qui viennent au Gabon. Ce n’est pas seulement la presse, c’est tout le Mali. Comme je vous l’ai dit, je suis vraiment ému. Ça fait beaucoup d’année que je suis là que je courtois les sportifs, les délégations maliennes. La date d’aujourd’hui (dimanche 29 janvier 2017, ndlr) est une date mémorable pour moi, pour ma femme, pour mes enfants et pour toute ma famille. Je dédie ce trophée à tous les Maliens qui se battent pour la bonne cause de ce pays. J’aurais souhaité un jour qu’on me donne un prix pour les Maliens de la diaspora à Kidal. J’attends ce jour-là qu’on me décerne un prix en tant que Malien de la diaspora mais à Kidal. J’attends impatiemment ce jour-là. Je vous dis merci pour ce geste symbolique’’ a-t-il déclaré.
Récipiendaire du “Trophée de la fierté malienne”, Tidiane Niang a par ailleurs invité, par la même occasion, la presse malienne à s’unir autour d’un seul objectif. ‘’J’aurais aussi souhaité que la presse malienne qu’elle soit parlée, écrite ou audiovisuelle que vous vous unissiez parce que vous portez le Mali dans votre âme. J’aurais souhaité de tout mon cœur que vous vous unissiez que vous fassiez Un parce que le Mali est Un. Le Mali, il est Un. Tant qu’on est unis, on peut tout faire. Je prie Dieu que ce que je dis aujourd’hui soit entendu et qu’on en reparlera un jour, que Niang avait dit ça. Aujourd’hui, nous sommes tous unis comme le Mali. J’aurais souhaité également que vous transmettiez mon bonjour et mes sincères salutations à tout le monde, à tout le peuple malien. Pour ce qui est des Aigles, cette élimination dès le premier tour nous a tous choqués. Mais ce n’est qu’une étape. Ça va venir un jour, un jour on aura le trophée, on sera tous contents. Encore une fois de plus au nom de ma femme, de mes enfants, de toute ma famille je vous dis merci. Que Dieu vous garde’’ s’est-il réjoui.
Seydou Kane et Habib Sylla ont également manifesté toute leur fierté.

Correspondance particulière
Salif Diakité depuis Libreville

Commentaires via Facebook :

PARTAGER