Championnat d’Afrique féminin FIBA U16 : Et de Sept pour Rokiatou Berthe et ses coéquipières

0

C’est le 7 eme titre consécutif que le Mali a décroché, hier dimanche, en disposant de l’Egypte 68 à 65 pour remporter le Championnat d’Afrique féminin U16 FIBA au Caire. L’Egypte, qui a battu le Mali lors de la phase de groupes, était pourtant sur le point de changer le cours de l’histoire, mais les Maliennes ont de nouveau régné en maîtresses, terminant avec une marque de 6-1, infligeant sa seule défaite à e adverse en sept matches.

Aucune autre équipe – en dehors du Mali – n’a remporté le tournoi biennal depuis 2009. Ce qui en fait son septième titre consécutif dans l’histoire de la compétition.

Avec cette victoire, le Mali arrête l’Égypte pour la deuxième fois en finale, après l’édition de 2011 organisée à Alexandrie.

Les championnes n’ont rien laissé au hasard dès le premier quart gagnant 16-13 pour donner le ton à ce qui allait suivre. Mais l’Egypte est revenue en force au début du deuxième quart-temps qu’elle a remporté par un écart identique et a poursuivi avec une victoire au troisième quart-temps de 20-17 soulevant les espoirs de la foule à domicile.

Avec des scores à 49-46 à l’entame du dernier quart-temps en faveur de l’Egypte, il y avait encore l’espoir que de nouvelles championnes émergent mais les nôtres ont forcé l’adversité à effectuer des revirements qui ont coûté plusieurs paniers.

L’Egypte s’est bien battue grâce aux efforts de Maya Ahmed (17 points), Jana Elalfy (16 points) et Sarah Metwally (10 points) mais leurs efforts n’ont pas suffi.

L’Egyptienne Jana Elalfy a réagi de cette façon à la défaite : “Nous étions en tête pendant la majeure partie du match, mais la chance était du côté du Mali mais nous remercions Dieu dans l’ensemble.”

L’entraîneur Oumarou Sidiya du Mali s’est dit quant à lui satisfait de la victoire de son équipe. Il a déclaré à FIBA.basketball qu’il avait toujours su que le Mali gagnerait à la fin de la journée. “Je suis très heureux de remporter le trophée et je n’ai jamais eu peur de l’Egypte parce que nous sommes meilleurs.”

Le prix du fair-play est allé au Gabon, tandis que les prix individuels pour le meneur de jeu sont allés à Metwaly Sarah d’Égypte, le meilleur attaquant est allé à Rokiatou Berthe du Mali et Jana Elalfy et les meilleurs gardes sont allés au duo Alimata Coulibaly du Mali et Hana Abdelal.

Sur le tableau masculin, le Mali a perdu devant l’Egypte (62-63), qui remporte son 5è titre dans la compétition alors que le Mali reste bloqué à un sacre conquis en 2017.

Le Mali était également présent à la Coupe du monde U19 Filles. Mais les Aiglonnes ont perdu le match de la 3è place contre le pays hôte, Hongrie (88-67). Le Mali, premier pays à atteindre les demi-finales d’une Coupe du monde de basket-ball féminin, a ainsi manqué de ramener la toute première médaille africaine.

 

Ousmane CAMARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here