Infrastructures sportives : Bientôt du gazon synthétique au stade Mamadou Konaté

0

L”annonce a été faite le 24 mars dernier par le représentant de la FIFA en Afrique de l”Ouest, Sampon Kablan : dans cinq mois (juillet 2007) la pelouse du stade Mamadou Konaté deviendra du gazon synthétique.

Financés à hauteur de 600 millions de F cfa par la Fédération internationale de football (FIFA), les travaux de réfection du site de N”Tomikorobougou ont déjà commencé et le stade sera mis à la disposition de la Fédération malienne de football (FMF) dès sa réouverture. "Nous avons déjà eu l”accord du ministère de la Jeunesse et des Sports, il n y a aucun problème à ce niveau. Dès la fin des travaux, le stade sera mis à la disposition de la fédération pour la préparation des clubs. Il ne faut pas oublier que le football évolue et que toutes les compétitions internationales se dérouleront dans les années sur le gazon artificiel.

La FIFA a pris le devant avec le projet Goal spécial-Afrique ou Gagner avec l”Afrique qui s”articule autour des infrastructures et de l”organisation des associations sportives", a ainsi indiqué Sampon Kablan. Pendant son séjour dans notre pays (21-24 mars), celui-ci a visité le Centre technique de Kayo et le stade Mamadou Konaté avant de rencontrer successivement le président et le secrétaire général de la FMF, les membres du bureau de la Ligue de football du District et les représentants des clubs de première Division.

"Je suis venu au Mali pour une visite de contrôle et d”évaluation du projet Goal spécial-Afrique. Tout s”est bien passé, il y avait quelques petits problèmes au niveau du Centre de Kayo qui ont été réglés grâce à l”intervention du ministre de la Jeunesse et des Sports. Les travaux ont repris après quelques mois d”interruption et les clés devraient être remises au mois de mai", s”est réjoui Sampon Kablan avant d”annoncer que la FIFA est prête à aider tous les clubs de l”élite, mais à condition que ceux-ci se dotent d”un directoire digne de ce nom.

"La FIFA est prête à donner des équipements sportifs et du matériel informatique à tous les clubs, mais pas à n”importe quel prix. Il faut que les clubs s”organisent, qu”ils aient au moins un secrétariat et des programmes précis", dira le représentant de l”instance suprême du football mondial qui a également rendu une visite de courtoisie au ministre de la Jeunesse et des Sports, Natié Pléa.

S. B. T.



Cricket, Tournoi feu Urbain Sangaré : Les Tigresses confirment, Donni So crée la surprise

Les joueuses de Kodonso et l”équipe de Korofina ont dominé, respectivement Super stars et les Buffalos.
On attendait les All stars et les Buffalos de Djélibougou-Doumanzana, mais c”est finalement le Lycée Donni So de Korofina qui a remporté la première édition du

Tournoi feu Urbain Sangaré. Samedi sur le terrain annexe du stade Modibo Keïta, le capitaine Abdou Sylla et ses coéquipiers ont créé la sensation en s”imposant 35-34 face à l”un des grands favoris du tournoi, les Buffalos de Djélibougou-Doumanzana. L”exploit réalisé par le Lycée Donni So est d”autant plus surprenant que cette équipe participait pour la première fois à cette compétition jadis appelée Tournoi du District de Bamako et que son adversaire de la finale avait pour nom les Buffalos de Djélibougou tombeurs du tenant du titre, les All stars. En finale, les choses sont allées vite pour le Lycée Donni So bien emmené par son capitaine et meilleur joueur du tournoi, Abdou Sylla et qui n”a laissé aucune chance à son adversaire dominé après seulement une demi-heure de jeu. Lors de la première manche qui s”est déroulée le matin, les Buffalos avaient marqué 34 points et il suffisait au Lycée Donni So de dépasser ce total pour monter sur la première marche du podium. Le départ a été difficile pour l”équipe de Korofina surtout après l”élimination de trois joueurs par les Buffalos. On pensait alors que la cause était entendue pour le Lycée Donni So, mais c”était compter sans la réaction de Abdou Sylla et ses coéquipiers qui vont rapidement reprendre la direction des opérations avant de multiplier les points et plier l”affaire en 25 minutes. Score final : 35-34 pour le Lycée Donni So qui devient ainsi la première équipe à inscrire son nom au palmarès du Tournoi feu Urbain Sangaré.

Du côté des filles, les Tigresses de Kodonso ont fait respecter la hiérarchie en dominant les Super stars de Nany Simpara 53-51 avec 4 éliminations pour les nouvelles championnes contre 7 pour les finalistes malheureuses. En demi-finales, les détentrices du trophée (Tigresses de Kodonso) ont surclassé les Dolphins de Kalanso (158-62) tandis que les Super stars ont éliminé l”équipe de Fadjiguila par forfait. Outre le titre suprême, les Tigresses de Kodonso ont remporté les trophées de meilleures joueuse, batteuse et serveuse décernés, respectivement à Bintou Haïdara, Aïssata Haïdara et Aziza Kounta. Chez les moins de 18 ans, les trois trophées ont été enlevés par Simon Watson, Thomas Watson tous deux sociétaires des Aigles et Salif Sissoko des Phenix.

Une attestation de reconnaissance de mérite a été décernée à Mahamadou Taïfour Diaby (Nany Simpara) tandis que le jeune Fodé Gamby (Loups Affamés, école Petits Génies) a reçu les trophées de meilleur batteur et chasseur pour avoir éliminé seul trois joueurs en finale perdue 19-69 face aux Titans de Kalanso. Au total, 16 équipes reparties en 4 catégories (enfants de 13 ans, les Garçons de moins de 18 ans, les Filles et les Femmes et la section réservée aux Hommes) ont participé à cette édition inaugurale du Tournoi feu Urbain Sangaré dont le coup d”envoi avait été donné le 17 mars. La compétition s”est déroulée au rythme de trois matches par jour, indique le Directeur technique national (DTN), Phil Watson qui, à l”instar de l”expert de la Fédération internationale de cricket (ICC), Olisa Eguawatu venu superviser le tournoi, a salué les progrès réalisés par les équipes lors de la cérémonie de remise des prix. "Tout au long du tournoi, les joueurs ont fait montre de courage et de persévérance", a souligné le DTN de la FeMaCrik (Fédération malienne de cricket) sous les ovations des spectateurs majoritairement composés de parents d”élèves. Vivement donc la deuxième édition du Tournoi feu Urbain Sangaré.

S. B. TOUNKARA
LEssor du 4 Avril 2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER