Le Pmu-Mali et la Fmse scellent un contrat historique de partenariat gagnant-gagnant ! Le Champ hippique bientôt doté d’une tribune plus moderne, d’un groupe électrogène, d’un panneau magnétique…

0

La Fédération malienne de sports équestres (Fmse) et la Société Pmu-Mali sont désormais liées par un contrat de partenariat gagnant-gagnant. Avec ce partenariat, l’entreprise citoyenne veut révolutionner ce sport pour le plus grand bonheur des courses de chevaux. Ainsi, la tribune du champ hippique de Bamako sera bientôt rénovée par le Pmu-Mali avec une mise à niveau de la piste aux normes internationales.  La Fédération sera aussi dotée d’une photo finish, d’un panneau magnétique pour l’affichage des résultats des courses, d’un groupe électrogène, en plus de l’octroi de trois étalons pur-sang pour l’amélioration de la race chevaline. Sans oublier une augmentation substantielle de la subvention annuelle.

Enfin, le rêve du président de la Fédération malienne de sports équestres (Fmse) Mohamed Haïdara est en voie de se réaliser. Depuis son 1er mandat, son souhait le plus ardent était de renforcer davantage le partenariat avec l’entreprise citoyenne, le Pari-Mutuel Urbain (Pmu-Mali) pour le plus grand bonheur des courses de chevaux au Mali. Heureusement que le directeur général du Pmu-Mali, Vital Robert Diop, partage cette même vision. Du coup, le courant a passé entre les deux personnalités pour permettre d’aller à un partenariat gagnant-gagnant.

Ainsi, le lundi 10 août 2020 restera longtemps gravé dans les annales de la Fédération malienne de sports équestres (Fmse). C’est ce jour que le directeur général du Pmu-Mali, Vital Robert Diop, et le président de la fédération, Mohamed Haïdara, ont officialisé ce nouveau partenariat par la signature d’un contrat qualifié historique.

La signature de ce sponsoring d’une durée de 2 ans a fait l’objet d’une cérémonie, au Champ hippique de l’Hippodrome, en présence de plusieurs invités dont des propriétaires de chevaux, à l’image de Mamadou N’Diaye dit Madoufing, Boubacar Tandia, ainsi que le jeune opérateur économique, Sékou Djigué de la Société Rental. On notait également la présence des membres de la Fédération et de la Ligue des sports équestres de Bamako. Sans oublier certains cadres du Pmu-Mali venus accompagner leur directeur général.

Le président Mohamed Haïdara était visiblement très heureux de la signature de ce contrat avec le Pmu-Mali. “La Fédération malienne de sports équestres, par ma voix, vous remercie pour votre présence à cette cérémonie solennelle de signature d’un contrat historique entre le Pmu-Mali et la Fmse, cet événement est le couronnement d’un partenariat fécond avec notre partenaire légendaire naturel”, dira-t-il avant de rappeler : “Monsieur le Directeur Général, lors de certains de nos entretiens, vous nous avez fait la promesse de mettre la promotion des sports équestres au centre de vos préoccupations. Chose promise, chose faite, et nous vous en remercions.

Désormais, ce qui lie la Fédération malienne de sports équestres au Pmu-Mali est formel et officiel, vous venez de donner une autre dimension à ce sport au Mali. Plus que jamais nous serons à l’avant-garde quant au rayonnement de notre pays dans les activités équestres”.

En plus de l’augmentation substantielle de la subvention annuelle accordée à la Fédération, l’entreprise citoyenne, le Pmu-Mali, a décidé de rénover la tribune du Champ hippique de Bamako et la mise à niveau de la piste aux normes internationales. Ce n’est pas tout ! La Fmse sera aussi dotée d’une photo finish, d’un panneau magnétique pour l’affichage des résultats, d’un groupe électrogène…“La cerise sur le gâteau, l’octroi  de trois étalons pur-sang pour l’amélioration de la race chevaline. C’est vous dire combien vous allez révolutionner ce sport, vous me direz que c’est une de vos vocations premières, mais là, sincèrement, nous vous tirons le chapeau. L’acte que vous venez de poser restera à jamais dans les annales des sports équestres au Mali”. Parole de Mohamed Haïdara à l’endroit du directeur général du Pmu-Mali !

Ce contrat de partenariat, précisera-t-il, revêt un caractère exceptionnel dû au fait que, depuis 1902, date de la première compétition hippique au Mali, jamais un acte aussi formel n’a été posé. Avant de souligner que le sport équestre occupe aujourd’hui la deuxième place des audiences sportives : “Etant la deuxième audience sportive au Mali, les médias se bousculent aux portillons pour la couverture de nos activités. Ce qui va sans nul doute accroitre votre visibilité tant à la télé que dans la presse écrite ou parlée.

C’est l’exemple type d’un partenariat gagnant-gagnant, mais surtout le geste oh combien exceptionnel d’une entreprise citoyenne pour le développement du sport”. 

Le directeur général du Pmu-Mali apprécie à sa juste valeur ce partenariat avec la Fédération malienne de sports équestres. C’est pourquoi, il a salué l’aboutissement de ce processus enclenché en vue d’un partenariat gagnant-gagnant dans le seul et unique intérêt du sport équestre au Mali. Ce sport, précisera-t-il, est “une des raisons d’être de Pmu-Mali. Il est donc dans le sens normal des choses que nous soyons à vos côtés pour porter haut ce sport d’une noblesse reconnue”.

Ce partenariat, selon Vital Robert Diop, est pour nous le début d’une collaboration pour permettre à la Fédération malienne des sports équestres de mettre en œuvre, avec plus de sérénité, son plan d’action en vue de permettre aux amoureux des courses de chevaux de bénéficier de meilleures conditions pour savourer les subtilités de chaque course.

“L’engagement de Pmu-mali pour notre pays est un sacerdoce que j’emploie, avec mon équipe, à respecter. C’est ce qui explique la diversité de nos actions de responsabilité sociétale auprès de partenaires qui ne sont pas forcément en lien avec notre secteur d’activités. Il est donc normal qu’aujourd’hui nous soyons aux côtés de notre premier partenaire, la Fmse. Il s’agit là d’un début de partenariat dont les retombées seront, je l’espère, appréciées de tous les propriétaires de chevaux et de tous les passionnés de course hippique. C’est le moindre mal que je souhaite à cette signature de sponsoring” a conclu le directeur général du Pmu-Mali.

L’un des temps forts de cette signature de partenariat a été la pose de la première pierre des travaux de rénovation de la tribune du champ hippique de Bamako par Vital Robert Diop et Mohamed Haïdara, en présence de nombreux observateurs avertis. Dans quelques mois seulement, le visage du champ hippique va totalement changer puisqu’il sera doté d’une tribune plus moderne répondant à toutes les normes.    

El Hadj A.B. HAIDARA

Sponsoring : Pmu-Mali bientôt partenaire du football et du basket-ball !  

Après la Fédération malienne des sports équestres (Fmse), l’entreprise citoyenne, le Pari Mutuel Urbain (Pmu-Mali) s’apprête à signer deux nouveaux contrats afin de jouer sa partition à la promotion et au développement du sport au Mali. Il s’agit d’un contrat de sponsoring avec la Fédération malienne de football et la Fédération malienne de basket-ball, deux disciplines phares. Selon nos informations, la signature de ces contrats ne saura tarder. Ce serait avant la fin de ce mois d’août.

Notons que le Pmu-Mali est l’un des partenaires du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) où plusieurs fédérations bénéficient de son soutien. Aujourd’hui, ce partenariat est exemplaire puisqu’il a permis aux fédérations nationales de mener leur programme d’activités.

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here