Parme – Juventus (0-1), Ronaldo et la Juve démarrent sur la pointe des pieds

0
La Juventus a signé un petit succès ce samedi face à Parme pour son premier match de championnat. Cristiano Ronaldo est resté muet.

La Juventus de Turin a lancé par une victoire sa nouvelle campagne de Serie A. Mais au Stadio Ennio Tardini de Parme, les Bianconeri n’ont marqué qu’un seul but et sont restés à la merci d’une égalisation adverse jusqu’au coup de sifflet final. Un démarrage timide, et qui fut symbolisé par l’inefficacité de Cristiano Ronaldo.

Ronaldo n’était pas en réussite

Positionné sur le côté gauche de l’attaque, tandis que Gonzalo Higuain a récupéré le poste d’avant-centre, le quintuple Ballon d’Or s’est beaucoup mis en évidence, mais il n’a pas réussi à trouver la faille. Tantôt il a manqué de trouver le cadre, comme sur ses trois premières tentatives (6e, 12e et 29e) et tantôt c’est la VAR qui s’y est mêlée avec ce but qui lui a été refusé à la 35e minute alors qu’il semblait avoir fait le pas en arrière qu’il fallait pour ne pas être signalé hors-jeu.

Le Portugais n’est pas de ceux qui baissent facilement les bras. Et en seconde période, il a poursuivi ses tentatives dans le but de débloquer son compteur. Sans plus de réussite, à cause notamment de Luigi Sepe, le gardien parmesan. Ce dernier s’est opposé à ses lourdes tentatives à l’entrée de la surface (67e et 72e), tandis qu’un autre essai de l’ancien merengue a filé pas loin du cadre à l’heure du jeu.

Chiellini se mue en sauveur

Ronaldo n’était donc pas dans un beau jour. Et pour palier à cet état de fait, la Juve a pu compter sur son vieux briscard Giorgio Chiellini. Aligné en charnière avec son vieux compère Leonardo Bonucci, celui qui entame sa 15e saison dans le Piémont a fait le boulot. Tant défensivement qu’offensivement. Infranchissable derrière, il a aussi réussi à faire la différence sur l’une de ses rares montées. A la 21e minute, d’une déviation bien sentie du bout du pied, il a propulsé au fond des filets un tir à ras de terre d’Alex Sandro.

0-1, le score est resté inchangé dans cette partie. Avec une Juve toujours en rodage, et qui a fini la partie avec ses deux Français sur le terrain (Adrien Rabiot et Blaise Matuidi), il était difficile d’avoir un feu d’artifice d’entrée. La victoire, même étriquée, va leur faire du bien. Aux joueurs, mais aussi à l’entraineur Maurizio Sarri, absent lors de ce déplacement en Emilie-Romagne pour des soucis de santé.

 Source: https://www.goal.com

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here