Présidence de l’Union africaine de judo (UAJ) : Habib Sissoko passe la main à Siteny Randrianasoloniako !

0

En marge de la 42e édition des championnats d’Afrique de judo (20-23 mai 2021), s’est déroulé le congrès électif de l’Union africaine de judo (UAJ), mardi 18 mai 2021, au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad) de Dakar (Sénégal). Notre compatriote Habib Sissoko, président du CNO du Mali et de la Zone II Acnoa, membre de l’Acnoa et de l’Acno, n’était pas candidat à sa propre succession à l’UAJ. Il a passé la main à Siteny Randrianasoloniako.

En effet, ce dirigeant sportif émérite a pris la décision de ne pas briguer un second mandat, donc de passer la main pour la continuité du projet du judo africain. Un choix qui n’est guère surprenant de la part de ce leader qui a toujours soutenu que : “Quand on aime réellement une discipline et qu’on lui est dévoué, on peut le servir à tous les niveaux” !

Pour rappel, il a cédé la présidence du judo malien en 2004 en restant un fervent serviteur du judo national. Et il vient de prouver une fois de plus son amour incontestable pour le judo en renonçant à une responsabilité (présidence de l’UAJ) qu’il avait acceptée avec beaucoup d’humilité le 6 avril 2016, à l’hôtel El Mouradi de Gammarth, dans la banlieue de Tunis (Tunisie). Ce jour, le président Sissoko avait été élu à la tête de l’UAJ pour succéder à l’Ivoirien Lassana Palenfo qui était en poste depuis 1990. Face aux dirigeants africains du judo réunis dans la capitale tunisienne, le président Habib avait pris “l’engagement solennel de travailler à la protection, à la promotion et au développement du judo au plan continental et à son rayonnement sur le plan international”. Et il s’est attelé à cette tâche avec succès.  Et selon des témoignages dans le cercle des dirigeants africains de la discipline, le président Habib a conduit ce qui a été pensé et convenu par la grande famille du judo africain, à savoir : maintenir l’équilibre entre l’UAJ et ses partenaires ; engager dans l’innovation l’administration de la confédération et maintenir le climat de confiance entre les acteurs.

En tant que directeur pour le développement de la Fédération internationale de judo (Fij), le président Habib restera, ce serviteur dévoué de cet art martial au Mali et sur le continent. Un serviteur engagé à vie à l’olympisme et au Sport !

Le nouveau président de l’UAJ Siteny Randrianasoloniaiko peut compter sur le soutien du président Habib Sissoko pour mener à bien son mandat.

Liste des membres du comité directeur de l’UAJ 2021-2024

– Randriana Solon Siteny – Président – Madagascar

–  Maluki Shadrack – Chairman – Kenya

–  Mohamed Meridja – Vice-président – Algérie

–  Foloko Alfred – 2e vice-président – Zambie

– Mme Estony Hatting – secrétaire générale – Afrique du Sud

– Chafik Elkettani – Trésorier – Maroc

– Alain Kingué – Directeur sportif en chef – Cameroun

– Youssouf Abdouramane – Directeur sportif – Niger

– Abakar Ngom – Directeur de l’arbitrage en chef – Sénégal

– Anwar Khaled – Directeur de l’arbitrage – Egypte

– Raguib Faissal – Directeur de l’éducation et du coaching en chef – Djibouti

Josian Valère – Directeur de la communication- Île Maurice

                 Source CNOSM

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here