Réélection d’Habib Sissoko à la présidence de la Zone 2 Acnoa : La gouvernance aérée et performante de l’homme, récompensée !

0

Le 20 février 2021, s’est tenu au Granada Hôtel de l’Amitié de Bamako l’assemblée générale élective de la Zone 2 de l’association des comités nationaux olympiques d’Afrique(ACNOA). C’était sous la présidence du Ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher. Etait aussi présente Mme Béatrice Allen, présidente d’honneur de la Zone 2 et membre honoraire du comité international olympique(CIO), Mme Philomena Fortess, vice-présidente de la Zone 2 ainsi que plusieurs autres invités. A l’issue des travaux, le président Habib et son bureau ont été reconduit à l’unanimité pour préserver et consolider les acquis.

Pour cette assemblée générale élective, trois points sont inscrits à l’ordre du jour à savoir la présentation du rapport d’activités du secrétaire général, le rapport financier du trésorier général durant le mandat 2017-2021 et enfin l’élection d’un nouveau bureau. Elle marque aussi l’évaluation du temps de la responsabilité de la gestion du président sortant au cours des quatre ans qui lui a été confié.  Ainsi au cours de son mandat, Habib Sissoko avec humilité et gratitude, est parvenu, avec ses hommes et ses femmes, à accomplir la mission de redynamisation de la Zone. « La régularité avec laquelle les instances de la Zone se sont réunies, la permanence des contacts entre les membres du bureau et l’organisation des activités, y compris, durant le temps de la peur mondiale de la COVID-19, attestent du dynamisme consommé dont notre Zone est dépositaire » s’est réjoui le président Sissoko. Il ressort au cours du mandat 2017-2021, sous la houlette du président Habib Sissoko, la Zone 2 a réussi à meubler la vie olympique et sportive dans l’espace sous-régional et cela sous la base d’une vision prospective qui a permis de bâtir une gouvernance adaptée et aérée. « Que tous les membres du bureau sortant trouvent ici l’expression de mes sincères remerciements. Dans cette entreprise, je voudrais, retenir une mention particulière pour le secrétaire général Seydina Oumar Diagne dont le management professionnel a contribué à affiner la gouvernance de la Zone » a-t-il précisé. Profitant de cette assemblée générale élective de la Zone 2, le président Habib Sissoko a exprimé toute sa reconnaissance au gouvernement du Mali dont la contribution substantielle assure le fonctionnement de la Zone 2. Il n’a pas manqué de louer le partenariat stratégique entre le comité national olympique du Mali et Moov Africa Malitel. Ainsi après examen des rapports d’activités et financier suivi de plusieurs heures de débats et d’échanges jugés très fructueux, les délégués ont adopté ces deux rapports à l’unanimité. Emerveillés par les succès et les performances de la Zone 2 au cours du mandat 2017-2021, les délégués ont décidé de reconduire à l’unanimité le président Habib Sissoko et son bureau pour un nouveau mandat de quatre ans. Ce qui est logique si on veut préserver et consolider les acquis obtenus. Cette réélection de Habib Sissoko pour la troisième fois à la tête de la Zone 2 jusqu’en 2025 est le fruit d’une bonne gestion aérée et performante. On comprend maintenant pourquoi les 23 fédérations nationales sportives du Mali ont décidé pour la sixième fois de lui reconduire à la présidence du comité national olympique et sportif du Mali le 8 août 2020 à l’unanimité. Pour ceux qui ne le savent pas Habib Sissoko est actuellement le président de l’Union Africaine du Judo, membre de la fédération internationale du Judo et du CIO. Ce qui prouve  que le président Habib Sissoko est l’incarnation  des valeurs sportives et les nobles idéaux de l’olympisme. Rappelons que les comités nationaux olympiques constituent les socles de la Zone 2. Ainsi ils sont par excellence les cellules opérationnelles à travers lesquelles se réalisent les programmes d’activités. C’est aussi à travers que les orientations théoriques définies lors des  différentes assemblées sont prises en compte et formulées en actes concrets. C’est dire donc qu’il est impératif que les CNO attachent une importance particulière aux décisions prises par la Zone 2 afin que s’instaure une communication suivie entre toutes les instances pour maintenir er renforcer le crédit. Ce dont le président Habib a su faire d’où le bénéfice obtenu en témoigne ces succès sportifs et performances enregistrés par rapport aux autres zones. Comme le comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko entend continuer à faire de la Zone 2, une instance plus performante et plus enviée des autres zones du continent africain.

Saïd  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here