Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC) : Les fonds propres sur une courbe ascendante!

0

Le Conseil d’administration de l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC),  a  tenumardi dans la matinée, sa 15ème session ordinaire. L’ouverture des travaux était présidée par le chef du département de l’Economie  Numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, avec à ses côtés le Directeur Général de l’AGETIC, Hamed Salif Camara et des administrateurs de cette agence. Selon le ministre Touré, le projet de budget 2019  de l’AGETIC, est de 2 870 724 000 FCFA soit une diminution de 0, 96% par rapport à l’année 2018.

Dans son intervention, le ministre Touré, dira que le domaine des technologies de l’Information et de la Communication constitue aujourd’hui l’un des secteurs les plus dynamiques du développement économique du Mali. C’est pourquoi, dit-il, à l’aube de l’émergence de ces technologies, le Mali a été parmi les premiers pays à mettre en place une structure de développement et de promotion des TIC, dénommée AGETIC.

Selon lui, ayant pour mission principale la modernisation de l’administration publique malienne, l’AGETIC, a déjà un long parcours et une réelle expérience en matière de modernisation des administrations publiques au point que plusieurs frères des pays africains sont venus s’en inspirer.

« Cette agence a réalisé une certaine prouesse à travers le déploiement de l’intranet au sein de l’Administration publique couvrant tout le territoire national, qui a servi de support pour le déploiement des services et a ouvert la voie à la dématérialisation des processus et des procédures administratives » a- t-il révélé.

Dans cette dynamique, le ministre Touré a souligné que l’AGETIC en dépit des contraintes budgétaires, continue de faire face à sa mission régalienne à travers,  la connexion des communes, la connexion des CAP, la réalisation et le suivi de plusieurs projets (CITAD, EUCAP Sahel, CANAM). De même que le développement et l’entretien de l’intranet de l’Administration au niveau central et déconcentré, l’extension du réseau aux nouvelles régions (Ménaka et Taoudéni) et le redéploiement de l’infrastructure à Kidal.

Aussi, il a soutenu que l’AGETIC a développé  et déployé des applications dans le cadre de la dématérialisation des procédures et des processus, telles que :‘’Office Manager’’, ‘’E-Gesco+’’, ‘’Core’’…

Par ailleurs, le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, n’a pas passé sous silence les difficultés auxquelles l’AGETIC est confronté. Par rapport à celles-ci, il a mentionné le manque d’appui financier de plus en plus et l’étroitesse de la subvention d’Etat.

A ce niveau, il a précisé que les mesures des administrateurs visant à améliorer la mobilisation des ressources propres commencent à porter des fruits. « Ainsi, les fonds propres de l’Agence qui ne constituaient que 12% des ressources en 2017, ont atteint 31% en 2018 » a-t-il déclaré.

Soutenant que les Technologies de l’Information et de la Communication ont révolutionné toutes les sphères de développement économique et social, il dira que le Mali, en vue de rester dans le sillage  des pays émergents a élaboré des cybers politiques sectoriels, dans les domaines de la communication, de l’éducation, de l’Agriculture, du commerce et de la santé.

Avant de terminer, le ministre Touré, a annoncé que le projet de budget 2019 de l’AGETIC, est de 2 870 724 000FCFA.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here