Accès aux ressources et conflits locaux: Lancement à Bamako d’une conférence ministérielle

0

En partenariat avec l’Union Afrique, le Mali organise une Conférence ministérielle sur l’ «Accès aux ressources et conflits entre les communautés». La cérémonie d’ouverture de la rencontre était présidée, ce jeudi 28 novembre, par le ministre de la Santé du Mali, Représentant le Premier ministre.

Maliweb.net- «L’Afrique ne peut rester inactive face à un phénomène qui emporte de plus en plus de vies innocentes, et injecte le poison du doute et de la division parmi nos communautés», a indiqué Smaïl CHERGU, Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine. Aux dires du diplomate,la conférence de Bamako est une recommandation du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine, lors de sa 838e réunion sur «la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans les régions du lac Tchad et du Sahel».

«Définir un cadre continental de prévention, de gestion et de règlement des conflits locaux liés aux ressources naturelles». Tel est l’objectif principal de la conférence ministérielle de Bamako. Trois objectifs spécifiques sont au menu de ces deux jours de rencontre, à savoir: mettre en exergue et analyser les acquis, les défis et les leçons en matière de gestion de ces types de conflits; favoriser une compréhension commune et partager le lien entre les conflits locaux et l’accès aux ressources naturelles; d’identifier les piliers d’un cadre politique global de prévention et de règlement des conflits locaux.

Aussi bien des facteurs juridiques  que des facteurs physiques sont à l’origine des conflits entre les communautés, a affirmé Michel Sidibé, représentant le Premier ministre. Ces conflits, ajoute le ministre Sidibé, détruisent le vivre-ensemble et engendre des déplacements forcés de populations. Cependant, assure le ministre, des solutions doivent être trouvées. Exhortant à l’action, le ministre paraphrase Albert Einstein qui assurait que «le monde ne sera pas détruit par ceux qui font du mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire».

A Bamako, plusieurs thématiques sont au programme, il s’agit entre autres: «mise en perspective des conflits entre communautés dans le contexte sécuritaire africain», «Dynamiques des conflits entre communautés liées aux ressources naturelles», «Meilleures pratiques et leçons apprises dans la gestion des conflits communautaires liées aux ressources».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here